Vieux VTT MBK devenu un singlespeed par Julien

Article publié le 29 septembre 2015 par rubrique Galerie et 58560 visites depuis le 01/01/2015

Notre internaute du jour nous viens de Bretagne et il nous fait découvrir son vieux vélo VTT MBK transformé en singlespeed pour son plus grand plaisir.

Bonjour Julien, peux-tu nous en dire plus sur toi ?
Bonjour, je suis Julien, 21 ans et j’habite à Lorient en Bretagne. Je vais vous présenter mon projet de conversion d’un vieux VTT MBK en singlespeed.

Où as-tu trouvé la base de ta transformation ?
Une de mes principales galères a été de trouver un cadre à ma taille, en effet mesurant 1,94m, peu de vélos proposés sur des sites tels LeBonCoin n’étaient à ma taille. J’ai cependant eu la chance de retrouver le vieux VTT de mon père qui lui a fait vivre ses heures de gloires dans les années 90. Après quelques essais, il me correspondait parfaitement, la conversion pouvait enfin commencer !

Pourquoi en faire un singlespeed ?
J’ai découvert la mouvance singlespeed il y a de ça deux ans et j’ai eu envie de me lancer moi aussi dans l’aventure, en retapant un vieux vélo de A à Z. Contrairement à la majorité des adeptes de ce concept, j’ai voulu retaper un VTT au lieu d’un vélo de route, étant friand des sorties dans les bois et à la recherche de nouvelles sensations, je me suis vite mis à réfléchir à la faisabilité de ce projet.

Vieux VTT MBK devenu un singlespeed par Julien

Qu’as-tu fait comme changements ?
Après avoir débarrassé le cadre de tous les éléments inutiles, j’ai confié le cadre à un collègue carrossier qui a retapé entièrement le cadre (ponçage, antirouille et peinture rouge). Pendant ce temps, je me suis attaché à retaper les jantes, plateaux, afin de leur redonner leur éclat d’antan. Une fois toutes ces opérations réalisées, j’ai pu passer à l’achat de pièces neuves qui composent aujourd’hui 95% de ce vélo, les pièces d’origine (cintre, potence, freins, chaîne, etc.) étant en trop mauvais état pour entrer dans la composition de ce singlespeed. Je me suis donc rendu chez un bouclard respectable qui a pu m’aider à choisir les pièces adaptées à un futur VTT singlespeed. Enfin, j’ai pu procéder à l’assemblage global de tous les composants en procédant à quelques réglages par ci par là pour redonner vie à ce vélo.

Heureux ?
Ma principale fierté est aujourd’hui d’avoir pu retaper entièrement un vélo afin de lui donner une seconde jeunesse tout en découvrant plus en détail les subtilités de la mécanique sur un vélo, ce fut donc une expérience très enrichissante !

Merci, et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Vieux VTT MBK devenu un singlespeed par Julien

Vieux VTT MBK devenu un singlespeed par Julien

Vieux VTT MBK devenu un singlespeed par Julien

Vieux VTT MBK devenu un singlespeed par Julien

Tags : , , , , , , , ,

4 Responses

  1. Fakear, au top.

  2. L’intérêt d’enlever le dérailleur ? Si ce n’est qu’esthétique, ça va bien mieux à un vieux route/piste qu’à un VTT, enfin bon, d’autant plus qu’un VTT n’est normalement pas fait pour rouler sur du plat..

    Jolie restauration cependant, il serait réellement sympa remonté comme à l’origine !

  3. tu serais étonné de voir où l’on peut passer en vtt single speed avec un braquet adapté du genre 32×16-18, et puis tu as toujours 3 vitesses: assis sur la selle, debout sur les pédales et debout à coté du vélo 😉

  4. Bonjour Mr/Mme,
    Si je peux avoir le prix?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J’écris et publie presque tous les jours des articles afin d’offrir aux internautes un maximum d’informations sur ces sujets.

UA-23922483-1