Un vieux Stella en singlespeed, montage maison

Article publié le 25 août 2012 par rubrique Galerie et 36820 visites depuis le 01/01/2015

Benoit ne s’arrête plus, il a la fixie / singlespeed mania et monte des vélos pour son plus grand plaisir et celui de son entourage, il nous raconte.

Benoit, tu as été piqué par le virus des vélos urbains, cela fait combien de vélos ?
C’est la troisième conversion que je fais. Lorsque je me suis attaqué à celle de mon fixie (Stella fixé posté précédemment), j’avais besoin de quelques pièces (roues, pédalier, boitier de pédalier) et c’est lors d’un passage aux Emmaüs que je tombe sur ce vélo. Un autre Stella, incroyable ! Et pour 10 euros seulement.

C’est donc reparti pour une session atelier ?
Oui, ni une, ni deux, je l’embarque même si l’ancien propriétaire avait jugé malin de le couvrir d’une épaisse couche de gouache. Pour commencer, le vélo est entièrement démonté pour récupérer des pièces. Mais assez vite, je trouve une paire de roues pour mon pignon fixe.

Il te reste donc plus que le cadre ?
Oui mais au bout d’un moment je me dis que je ne vais pas laisser ce cadre au fond du garage, alors je décide de le convertir en singlespeed ! Il est donc entièrement brossé pour être mis à nu avant d’être passé au brunisseur de métaux (merci fixie-singlespeed). Seul l’autocollant Stella sur le tube vertical a été gardé n’étant pas piqué par la rouille.

Ok pour le cadre et pour la suite ?
La fourche a été polie à la main pour éclaircir le tout.
Les étriers de freins et les pièces en métal ont été nettoyées et brillent de nouveau, idem pour les roues qui accueillent une nouvelle roue libre.
Le pédalier a été changé pour un Ofmega chinée sur Ebay, de même pour cette jolie selle en cuir Bing.
Pour le cintre, j’ai repris le principe de mon autre vélo.
Montage de freins Dia Compe chrome et guidoline maison en cuir blanc et lacets marine.

Quel matos possède ton vélo ?
Pièces gardées : cadre Stella, roues Rigida, jeu de direction, pédales et sangles Christophe « Allez ! Corsa », étriers de freins Mafac
Pièces changées : pédalier Ofmega 52 dents, roue libre Dicta 20 dents, leviers de freins Dia Compe MX 122, chambre à air, gaines, câbles et patins de freins.

Bravo encore un joli montage.
Merci, je trouve ce vélo magnifique avec cette patine vintage. Bonne nouvelle pour ceux qui l’apprécieront : ayant déjà un autre vélo, je ne veux pas le laisser sans vie dans mon garage et le propose donc à la vente… Avis aux amateurs !

Bonne vente à toi, n’hésites pas à le mettre sur les petites annonces du forum.

Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

8 Responses

  1. Felicitation, beau travail ! Il est magnifique et rétro comme je les aimes.

  2. Hey !!
    Première fois que je vois un Stella avec la même plaque de cadre (même typo) que le mien (celui de mon grand-père).
    Je me sens un peu moins seul 🙂

  3. Merci pour vos commentaires !
    La vieille plaque Stella est superbe et joue vraiment sur le côté vintage du vélo ! Il a sûrement dû lui aussi appartenir à un autre « grand-père »…

  4. Beau boulot, en effet !
    Je le ferais bien mien…
    Comment peut-on te contacter, pour la vente ?

  5. Salut, il me semble qu’il l’a déjà vendu.

  6. Oui effectivement je l’ai vendu la semaine dernière ! Désolé ! Ça fait tout de même plaisir de voir quelqu’un d’intéressé.

  7. Quelle origine la selle BING ?

  8. @Daniel : J’ai trouvé la selle sur ebay. Je ne connaissais pas cette marque avant… Tu as des infos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1