Peugeot singlespeed à rétropédalage !

Article publié le 2 novembre 2013 par rubrique Galerie et 68950 visites depuis le 01/01/2015

Voici le projet d’Etienne, la transformation d’un vieux vélo de coure Peugeot en singlespeed avec freinage en rétropédalage.

Bonjour Etienne peux tu te présenter ?
Fraichement déménagé de Berlin, j’arrive à Orléans pour mon stage de fin d’études, faisant beaucoup de mes déplacements dans la capitale allemande avec un très pratique vélo hollandais, j’ai pris gout au système de rétropédalage.

Comment commence l’histoire de ton singlespeed à rétropédalage ?
J’ai décidé de me mettre à la recherche d’un vieux cadre de course, je voulais absolument un vélo « made in France » et j’en ai trouvé un au sein d’une association de réparation de vélo pour 15 euros. D’après mes recherches, il date de 1983 (+/- 2 ans). Je l’ai utilisé dans l’état sur Orléans et une fois le stage terminé, je suis rentré au sein de la demeure familiale dans le Nord près de Lille. Le temps de chercher un travail, je me suis attelé à réaliser ce projet.

Par quoi as tu commencé comme transformations ?
Dans un premier temps, j’ai procédé à la mise à nue totale du cadre et au passage d’un coup de disqueuse pour faire sauter les fixations des leviers de vitesses, et des câbles de frein. La peinture n’était plus de première jeunesse, j’ai décidé de le faire repeindre en noir. Je l’ai entièrement décapé, puis j’ai trouvé un garage pas loin de chez moi qui me l’a fait pour 50 euros. J’ai juste participé aux phases intermédiaires de ponçage et de collage des autocollants. Au passage, j’ai un peu galéré pour trouver des autocollants Peugeot d’origine, j’en ai finalement trouvé outre Manche à Manchester à 15 euros, oui ce n’est pas donné !

Tu as eu des problèmes de montage ?
J’ai perdu pas mal de temps avec la fourche qui était tordue. Alors je me suis mis à la recherche d’un modèle équivalent mais c’est quasi introuvable alors j’en acheté une neuve (BLB Classic), droite et chromée pour 90 euros. Le cintre était complètement rouillé alors j’ai dû en retrouver un, par chance quelqu’un vendait le même sur Ebay pour 20 euros frais de port compris!

Et pour le reste des pièces ?
Les jantes sont assez spéciales, je les ai eus sur Ebay des Mavic CPX 30 pour 35 euros. Pour le moyeu avant j’ai récupéré l’ancien que j’ai démonté, nettoyé, graissé et remonté, ce dernier est à l’état neuf ! Pour le moyeu rétropédalage, j’ai pris un moyeu assez bas de gamme pour 20 euros de chez Velosteel (il ne va pas trop mal au final, je verrai bien sur la durée). Il a fallu les faire faire le rayonnage. J’ai trouvé un magasin de vélo qui me l’a fait pour pas trop cher dans les 70 euros montage et rayons noirs compris. Je dois dire que c’est vraiment bien fait. Quant aux pneus, je me suis tourné vers le Michelin Dynamics Sport, car j’aime son aspect compétition. Pour les bouchons de cintre, j’ai choisi d’utiliser des bouchons de champagne que j’ai taillé légèrement pour les faire rentrer. J’aime bien le résultat ! Je suis également assez fier de la potence que j’ai pu récupérer.

Très à cheval sur la sécurité, je tenais à mettre un frein à l’avant, j’ai donc récupéré celui d’origine que j’ai briqué pour l’avoir bien brillant et pour que cela reste discret j’ai pris un levier de frein Dia Compe pour 12 euros. Pour la petite histoire l’étrier est un Weimann « made in Western Germany », il a donc été fabriqué avant la chute du mur ! L’ensemble freine vraiment bien, alors que demande le peuple ! Pour la transmission, j’ai conservé le grand plateau d’origine à 52 dents et il y a 19 dents à l’arrière, ça reste un ratio agréable à l’usage et ça me permet d’approcher les 45 km/h sur le plat. La chaîne a été changée exclusivement pour le look.

Heureux ?
Au final, j’en ai eu pour un peu plus de 300 euros, mais le vélo a été entièrement remis à neuf et roule vraiment bien. Ça peut paraître énorme mais je pense que pour le résultat final, ça reste raisonnable. Ce qui est drôle, c’est qu’une fois le vélo terminé, j’ai trouvé un job sur Paris! Ce dernier arpentera donc les rues de la capitale !

Merci Etienne à toi et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

15 Responses

  1. Beau! J’adore les bouchons de Champagne c’est une super idée. Tu y a mis du cœur et ça se voit! 300e ce n’est pas trop chère payer pour un résultat aussi propre. En revanche, je trouve que le mec t’as fait payer super chère pour le rayonnage…

  2. Bravo Etienne ! Ton vélo est vraiment chouette ! Pour moi, c’est la conversion parfaite, faire revivre un vélo ancien en gardant son esprit d’origine et réutiliser les pièces d’époque !
    Le noir est bien relevé par la déco Peugeot, le chrome du cintre et de la fourche se marient bien à l’alu du pédalier et des jantes à profil « V », bref tout est bien dosé !
    Félicitations !

  3. Merci les gars! :)) Ça fait vraiment plaisir de tels commentaires! @Liteman BRO oui c’est vrai c’est un peu cher, mais ça a été très très bien fait.

  4. up! pour avoir repeind ton vélo et ne pas l’avoir rendu anonyme en ayant pris la peine de retrouvé des stickers Peugeot….
    super sympa et sobre ++++

  5. super rendu ,ton vélo claque vraiment. bravo!

  6. Il te manque clairement une guidoline, l’hiver risque d’être ultra dur si tu laisses ton guidon à nu comme cela.
    Très belles finitions mise à part ça ! Bravo

  7. Belle Prépa
    Du coup, la nouvelle fourche maintient la bonne tenue de route du vélo ? A vue d’oeil, on vient bien que ça modifie pas mal la géométrie.

  8. @Ulysse, c’est vrai je pourrais mettre de la guidoline, mais au final je trouve que ça rend bien comme ça. Si j’en mets, ce sera exactement de la même couleur que la selle. Pour l’hiver, j’ai des gants, c’est juste au niveau du grip que c’est pas génial, je te l’accorde. @Daniel, effectivement ça change le comportement du vélo, mais au niveau tenue de route, il n’y a pas de changement. Je dirais juste que c’est plus incisif dans les changements de direction. Dans tous les cas, c’est plus rassurant qu’une fourche tordue, car avant ses les mains c’était pas possible. :p

  9. Bonjour Etienne,

    Peux-tu nous en dire un peu plus sur tes stickers Peugeot? Où les as tu trouvés à Manchester?

    Félicitations pour cette magnifique reconversion!

  10. Super conversion !! Bravo.

    Très intéressé aussi par les stickers Peugeot… Tu peux nous donner plus d’infos stp ? Thankq

  11. @Renaud & Sylvain, Merci 🙂 Pour les autocollants, c’est un mec de Manchester qui vendait ça sur Ebay.

  12. Très sympa ton Peugeot 😉
    Une question me tracasse, l’axe du moyeu dépasse t’il beaucoup du cadre?
    Je demande car c’est la deuxième roue complète que j’achète avec un retrop et la première etait vraiment limite et avec celle ci c’est mieux mais je suis quand même obligé de resserrer un peu le cadre et je ne sais pas si c’est bien bon même si il me paraît assez élastique.
    J’avoue que je galère un peu…
    Merci

  13. @Reno merci 🙂 En fait, ce que tu peux faire, c’est mettre des cales, ça ressemble à des rondelles très épaisses. Il faut bien faire attention au diamètre pour éviter d’avoir du jeu. Autrement, tu peux empiler plusieurs rondelles du bon diamètre, ça revient au même, c’est juste un peu moins propre. J’ai eu le même soucis j’ai mis des cales que j’ai trouvé chez moi. Ça doit se trouver facilement dans le commerce.

  14. Merci 🙂 désolé je vais faire le boulet, j’ai rien compris lool, enfin ce que j’ai compris c’est que ton axe était également trop court et que tu as mis des rondelles derrière ta patte jusqu’au moyeu, j’ai bon?
    Ca veut dire que c’est faisable et que je peux garder ma roue, ouf enfin..et me concentrer sur l’avant 🙂
    Quant à ta roue avant, je trouve que tu as bien fait de garder ton moyeu, les grands flasques c’est vraiment top!!

  15. Bonjour,
    Serait-il possible d’avoir l.adresse pour les stickers, je trouve ça sur ebay a plus de 40€ !!!
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1