Ah ah je vous en avais parlé, eh bien c’est fait, j’ai testé pour vous la méthode de décapage pour nos cadres de vélos, fixies ou autres.

C’est surement une des méthodes les plus efficace et surtout la plus économique. Vous avez besoin pour cela :

- de savon de soude à 1.5 euros la bouteille que l’on trouve dans les supermarchés ou les magasins de bricolage.
- de la colle à papiers peints, également disponible dans les magasins de bricolage.
- un pinceau plat qui finira à la poubelle.
- des gants et des lunettes de protection.
- une brosse métallique ou du papier de verre pour la finition.

Décaper son cadre de vélo au savon de soude et à la colle à tapisser

Le plus compliqué reste de trouver le bon dosage entre le savon de soude et la colle à tapisser. Ma méthode est de mettre dans un grand pot de confiture, la poudre de colle à tapisser et de verser délicatement le savon de soude en remuant jusqu’à obtenir une patte ressemblant à de la purée. ATTENTION, la soude caustique est relativement dangereuse, il faut donc bien protéger ses vêtements et toutes les parties de son corps avec des gants, un masque et des lunettes.

L’étape suivante et de recouvrir entièrement le cadre de cette patte à l’aide d’un pinceau, en mettant une couche bien épaisse. Vous laissez agir 1 à 2 jours à l’abri de tous contacts et vous passez le tout au jet d’eau relativement fort ou au karcher. Miracle, la peinture part toute seule !

Certaines peintures sont plus coriaces que d’autres, dans ce cas n’hésitez pas à recommencer les différentes étapes. Voici en photo le résultat sur mon cadre de vélo. Bilan du décapage, 6 euros et 2 heures 30 de travail.

ATTENTION : cette méthode ne fonctionne pas sur tous les cadres de vélos. Certains internautes possédant des VTT ont constaté un effet proche de zéro sur la peinture (ex : Kona), alors n’hésitez pas à partager vos expériences.