Un cadre Rockrider converti en singlespeed

Article publié le 27 novembre 2012 par rubrique Galerie et 38900 visites depuis le 01/01/2015

Tout commence par un cadre Rockrider Décathlon récupéré aux poubelles et avec l’aide d’un autre vélo donneur d’organes, voici un singlespeed rouge et blanc.

Comment es tu venu à tenter l’expérience singlespeed ?
Le pur hasard, j’ai toujours aimé tout ce qui roule et qui correspond à son utilisateur. Un jour, mon beau frère qui traîne un peu sur quelque lieu de tournage de clip sur Paris me parle du phénomène fixie. Quelques recherches sur le net, quelques vidéos et me voilà conquis.
Pour ce qui aura été de la réalisation et le passage à l’acte, cela aura pris pas mal de temps. Pour plusieurs raisons : le temps, le budget et ma femme (pas trop emballée de voir un vélo en pièces détacher dans le salon)

Et ce cadre alors ?
Après l’étape de l’épouse passée, il me fallait un cadre. LeBonCoin, les dépôts ventes à droite et à gauche, quelques vides greniers, rien ne m’allait ! Trop chère, trop petit, trop pourri … Jusqu’au jour des encombrants ou je suis tombé sur un cadre Décathlon en pas trop mauvais état et à la taille idéale. Ok je n’avais pas le vélo de route recherché mais ça ce tentait bien d’essayer avec celui-ci.

Quelle était ton idée ?
Quelque chose de sobre, mais de moderne, réalisé avec un budget maxi de 130€. L’idée de la couleur n’a pas été longue à trouver: rouge étant la couleur des Ferrari dont je suis ad dicte depuis gamin et blanc pour la sobriété. C’est aussi les couleurs de la Vendée, mon département d’origine.

Comment se passe le montage ?
Le plus dure dans ce projet a été de décaper le cadre. Mon meilleur ami est devenu mon Dremel. Il m’a servi à couper les pâtes et à poncer la peinture supère tenace de ce cadre Décathlon. Limer les soudures des œillets, les passes câbles n’ont pas été une mince affaire non plus. Pour ce qui a été de boucher les différents trous du cadre, la pâte magique répare tout. Un vrais plaisir.
Puis je récupère les pièces nécessaires sur un vélo donneur d’organe : pédalier, roue avant, selle, collier de selle et vis de jeu de direction. Pour le neuf, ce sera des pédales, boitier de pédalier, cintre, guidoline, pneus et roue arrière.

Qu’elles on été les étapes du remontage?
J’ai commencé par la peinture du cadre (40€ chez Allcity à Paris) apprêt, blanc mate, laque phosphorescente, et vernis brillant. Peinture de la jantes avant pas trop compliqué, mais la préparation est une vraie galère (masquer chaque tête de rayons). Peinture du tube de selle, du plateau, de la partie arrière de la selle et même la chaîne. Le remontage c’est bien passé, malgré une ancienne pédale gauche amoureuse de sa manivelle et qui ne voulait pas s’en séparer. Petite touche perso, l’éclairage avant emmanché sur la potence.

Et l’étape roue arrière ?
Le pignon fixe était proscrit pour moi à cause d’un genou un peu fragile, mais je ne voulais pas de commande de frein ni de câble. Seule solution le rétropédalage, ce qui je l’avoue n’était pas pour moi une concession. La peinture a été également réalisée par mes soins.
La difficulté a été d’aligner le pignon et le plateau. J’ai du mettre le plateau sur l’intérieur du pédalier, dommage car moins esthétique mais ça fonctionne.

Et le résultat?
Que du bonheur, pas de bruit de roue libre, un vélo maniable et stable, un freinage efficace lorsque l’on anticipe un minimum. Mais le plus agréable, c’est le regard d’enfants sur ce biclou hors norme sans frein. Et pour la frime, une paire de gants en cuir rouge Chock de chez Gosport à 3 euros, eh oui 3 euros.

D’autres projets ?
Un vélo pour ma femme qui ne doute plus de mes capacités. Pour elle des freins classiques sur un vélo de ville girly.

Merci Philou de nous avoir fait partagé ton montage, vous aussi envoyez nous vos réalisations.

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 Responses

  1. Bravo belle réalisation , top simple top classe .
    bon ride .

  2. Merci Steph… as tu toi aussi de réalisation et experience a partager…

  3. Bonjour , oui c deja fais , single speed Roold de 78 paru le 20 octobre dans cette mm galerie .
    Et c le début d’une longue série .

  4. j’ai moi-même un rockrider 240 que j’envisage de fixier pour la fin de ses courses.
    de super idées et une très belle réalisation. Bravissimo

  5. Bonjour

    Très beau résultat. Quel est la taille des roues? Si cest du 26pouces, ou l’as tu trouve stp?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1