Vélo de course Motobécane transformé en singlespeed

Article publié le 18 octobre 2017 par rubrique Galerie et 18840 visites depuis le 01/01/2015

Notre internaute du jour nous présente sa conversion en singlespeed urbain d’un vélo de course Motobécane Mirage Sport.

Bonjour Zacharie, peux-tu te présenter aux internautes ?
Je m’appelle Zacharie, j’ai 16 ans et j’habite dans le Nord. Je vous présente mon vélo Motobécane transformé en singlespeed.

L’idée de base
Comme pas mal d’ados, j’avais un VTT pour aller au Lycée. Comme il devenait trop petit, j’ai eu l’idée de retaper un vieux vélo pour en faire un à ma sauce. J’ai craqué sur Leboncoin sur un vieux Motobécane Mirage Sport. Il avait déjà perdu son cintre avec la guidoline thermoformée bordeaux, sa selle était fort abimée, le vélo était piqueté de rouille. Mais j’aimais bien la géométrie du cadre, le câble qui passait à l’intérieur du cadre, sa fourche inox et son serrage de tige de selle si particulier.

Travaux réalisés
Je ne savais pas encore ce que j’allais en faire, mais un bon décrassage s’imposait : démontage complet jusqu’à la dernière bille des roulements, huile de coude avec laine de fer triple zéro et produits BELGOM acier et alu, peinture du cadre dans mon garage à la bombe MOTIP (sous couche + 3 couches noir mat + 2 couches de vernis mat), graissage et remontage.

Au niveau esthétique
J’avais envie de partir sur un projet de vélo néo-rétro qui mélange les composants d’origine que je pouvais sauver avec des nouveaux qui apporteraient un look un peu plus moderne. Mon vélo s’est fait en marchant (ou plutôt en roulant !). Je suis donc parti sur une peinture noire mate du plus bel effet. Ensuite, j’ai eu un coup de cœur pour une selle cuir de couleur marron. J’ai ensuite cherché à harmoniser ces teintes noires et marron : d’où l’idée d’une guidoline en gomme-laque, technique ancienne qui me permettait de régler la teinte marron au plus près de celle de la selle, puis les roues noires qui modernisent le vélo, des cales pieds cuir dont j’ai modifié la teinte avec de la gomme laque, enfin, coup de cœur pour les pneus dont les teintes s’harmonisaient bien avec le reste.

Deux galères dans ce projet
Malgré mon investissement dans la MOTIP, la peinture reste très fragile. C’est ma première expérience en peinture à la bombe. Je suis déçu par la résistance aux chocs ou à l’abrasion. J’ai galéré pour fixer la chaine, car j’avais bousillé la chaine d’origine au démontage. Je voulais en mettre une noire : j’ai donc commandé sur internet une chaine BMX trop large, puis une que j’ai cassée au remontage. De plus la patte arrière du cadre ne laissant pas de jeu il a fallu modifier la roue libre AR pour passer en 52×17 et avoir ainsi une tension de chaine au top. J’ai fait appel dans la dernière ligne droite à des pros (Cycles Get Lost – Lille) qui ont monté la transmission et vérifié mon montage de néophyte (sécurité oblige). J’ai retenu aussi le conseil des pros : si je veux arriver entier au Lycée : deux freins obligatoires. Nous avons donc remonté le frein avant.

Merci et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Roues flip flop 6KU 45mm.
Pneu Continental Grand prix Classic 700 x 25c noir et marron
Selle vintage Ecco 105
Cintre course PHILIPPE acheté sur Leboncoin
Guidoline coton Velox TRESSOREX marron et gomme laque
Leviers de frein Dia Compe – MX 122 noir
Chaine KMC
Demi cale-pieds cuir MKS

Tags : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J’écris et publie presque tous les jours des articles afin d’offrir aux internautes un maximum d’informations sur ces sujets.

UA-23922483-1