Vélo de course Motobécane devenu singlespeed

Article publié le 19 avril 2015 par rubrique Galerie, Velo du mois et 103910 visites depuis le 01/01/2015

Gwendal nous présente aujourd’hui le travail effectué sur son vieux vélo de course Motobécane devenu un singlespeed urbain.

Bonjour Gwendal, où as-tu trouvé ce vélo classique de chez Motobècane ?
J’ai acheté ce vélo il y a maintenant 5 ans, à l’époque où les vélos vintages n’étaient pas encore très recherchés. Sans le savoir, j’ai fait une très bonne occasion, je l’ai acheté 40 euros alors que tout était d’origine et en très bon état pour son âge. Je l’ai utilisé tel quel pendant un bon moment, et je me suis attaché à ce vieux vélo qui me rendait bien service.

Pourquoi le transformer ?
Ce n’est que plus tard que je me suis rendu compte de son potentiel. La mode du fixie, du singlespeed et vélos vintages est arrivée et plusieurs personnes ont commencé à me faire remarquer que le cadre était fabriqué avec des tubes Vitus, qu’il devait être léger et qu’il était en très bon état. Ces remarques m’ont donné des idées, j’ai eu envie de modifier et de moderniser ce vélo que j’utilisais déjà depuis longtemps. L’idée ensuite était d’en faire un singlespeed.

Vélo de course Motobécane devenu singlespeed

Qu’as tu fais comme travaux dessus ?
La peinture d’origine, que j’ai souhaité conserver, était en très bon état, malgré quelques éclats. La première modification a concerné le guidon, j’utilisais ce vélo pour des déplacements urbains et le cintre d’origine, typé route, n’était pas des plus adaptés pour ce genre d’utilisation. J’ai récupéré un cintre de VTT que j’ai disqué pour le raccourcir, et sur lequel j’ai rajouté des poignées en cuir d’occasion. J’ai donc récupéré des jantes Bontrager, à l’origine vendues sur un vélo de route Trek, qui avaient un design plus moderne que les jantes d’origine.
J’ai utilisé un kit de bagues pour cassette Shimano afin de convertir la roue arrière en singlespeed. J’ai finalement acheté une selle Brooks assortie aux poignées pour peaufiner le tout, c’est la seule pièce neuve du vélo ! Le résultat donne un poids total de 9,8kg.

Pas de problème de montage ?
Si, le dernier gros problème était le freinage, les étriers d’origine n’étaient pas très performants, je les ai remplacés par des « Shimano 105″ (toujours d’occasion !), plus modernes au niveau du design et surtout beaucoup plus efficaces !

Merci Gwendal, et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Vélo de course Motobécane devenu singlespeed

Vélo de course Motobécane devenu singlespeed

Vélo de course Motobécane devenu singlespeed

Tags : , , , , , , , , , , ,

One Response

  1. Bonjour,

    Super article!

    Je viens moi-même de dénicher un Motobécane d’occasion et cet article me motive à faire quelques petites modif!

    Bonne route!

    Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1