Vieux vélo de course CycLeman devenu fixie

Article publié le 24 juin 2013 par rubrique Galerie et 57890 visites depuis le 01/01/2015

Notre passionné du jour nous présente son pignon fixe sur base d’un vieux vélo de course CycLeman, à l’origine probablement de Genève.

Bonjour Clément peux tu te présenter à nos internautes ?
Bonjour, je viens de Porrentruy, dans le canton du Jura, en Suisse. J’ai toujours été fasciné par les deux roues, et plus particulièrement par les vélos. Que ce soit comme sport à proprement parler ou comme moyen de locomotion, le vélo procure des sensations de liberté. C’est en travaillant comme coursier à vélo à Lausanne que j’ai découvert le pignon fixe. J’ai tout de suite eu l’envie de m’en monter un. Mais il fallait trouver le vélo.

Alors où l’as tu trouvé ?
Le jour de mes 26 ans, mon amie m’a offert un vieux vélo de course de la marque CycLeman. Malgré mes recherches sur internet, je n’ai pas trouvé d’information sur cette marque. Probablement qu’il s’agissait d’un magasin de vélo du côté de Lausanne ou Genève, au bord du lac Léman. Mon amie se l’est procurée chez un collectionneur qui possède des dizaines de vélos dans une grange, pas loin de chez nous. Mon aventure fixie pouvait enfin démarrer.

Qu’as tu fait comme transformations ?
J’ai été surpris par la qualité du vélo. Il était monté en Campagnolo avec des composants Stronglight. Dans un premier temps, après l’avoir nettoyé, je l’ai roulé en ayant juste mis un guidon plat, avec un seul frein, mais en conservant les vitesses. Puis, à force de consulter différents sites internet sur le sujet, notamment le vôtre, je me suis décidé à le transformer complètement en pignon fixe.

Quel matos possède-t-il ?
Les roues, la chaîne et les pneus proviennent de Fabrik Cycles et le tout m’a coûté environ 200.00 CHF (160 euros). Le cadre, la tige de selle, la selle et la potence sont d’origine avec un développement de 42 x 16.

Tu as gardé la peinture d’origine ?
Au niveau des couleurs, je n’ai pas pris trop de risque et suis resté sur le bleu du cadre. Le choix est large, mais je voulais rester sobre. Sans doute vais-je me lâcher un peu plus dans un prochain projet. Eh oui, je ne souhaite pas en rester là! Un vélo de la marque Bonanza attend son heure. Il est destiné à être transformé en fixie, pour mon amie cette fois-ci.

Tu es satisfait du résultat ?
Une fois le vélo terminé, le plaisir était immense. C’est un vélo extrêmement rigide et rapide. Le silence de la transmission est un régal. Quel bonheur de se balader en ville avec. Je n’ai pas eu de réelle galère.

Merci Clément et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

10 Responses

  1. Beau vélo, j’attends les commentaires des grincheux du style : « gna gna gna les cales-pieds », « prout prout prout le braquet… »

    J’ai une question, sachant que tu est en fixe, pourquoi garder le frein à l’arrière au lieu de l’avant ??

  2. joli vélo! 🙂
    m’est avis que le cadre viens de là:
    http://www.cycleman.ch/

  3. Dommage les roues discount et le guidon pas du tout dans le style du cadre.
    Y a de quoi faire un truc vraiment sympa avec cette base.

  4. Pour l’heure, il est monté en singlespeed et non en fixie. Le frein arrière est une sécurité, mais je vais le passer à l’avant tantôt. Les cales-pied ne sont pas prévus!

  5. joli vélo mais la marque fabrik ne fait pas du bon matos après deux semaines tout crève, vaut mieux l’éviter

  6. Il a juste à retourner sa roue arrière 🙂

  7. le frein à l’avant serait nettement plus utile….
    quant aux cales pied tu devrais tester quand même ca permet encore d’accroitre la symbiose avec le vélo

    sinon +1 un beau cintre course me semblerait plus approprié sur ce genre de cadre

  8. D’un point de vue esthétique c’est plutôt nice mais le cintre fait un peu tache surtout que la selle, sa tige, les freins et la potence sont d’origine :/
    Petit anarchronisme mais ça reste un beau boulot 🙂

    PS : dernière petite remarque, la poignet de frein années 2000 et l’étrier 80’s c’est un peu étrange aussi…

  9. Exact! C’est selon l’humeur du jour! Une roue Flip-Flop, ça sert à ça!

  10. Salut t’es roue fabrik cycles sont t-elles résistante ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1