Notre internaute du jour Dimitri, nous présente son singlespeed

Article publié le 26 mai 2015 par rubrique Galerie et 50670 visites depuis le 01/01/2015

Quand on aime le vélo urbain et qu’on veut se faire plaisir en réalisant son propre vélo, quoi de plus simple que de réaliser son singlespeed, Dimitri nous raconte.

Bonjour Dimitri, comment commence l’histoire de ton vélo stp ?
Je venais de déménager à Parthenay et j’avais besoin rapidement d’un vélo pour effectuer mes déplacements en ville. J’ai eu l’opportunité d’acheter ce vélo à RE-Cycles Assoc (22 Bd Anatole France 79200 Parthenay), les bénéfices sont reversés à l’Association du don d’organes et de tissus humains des Deux-Sèvres (ADOT 79). J’avais flashé sur le vélo alors je n’ai pas hésité à « rusher » son acquisition puis le prix était super attractif.

Bravo pour la bonne action, qu’elle était ton idée de montage ?
Je voulais absolument conserver « l’authenticité » du vélo. Puis, il n’avait pas besoin d’une rénovation au niveau de la peinture du cadre. Il était très propre et j’aime quand on sent qu’un vélo à du vécu, donc je pouvais me passer d’une séance de décapage et de peinture. Je n’étais pas fan pour m’orienter vers un projet de rénovation et sortir avec un vélo avec des allures de « neuf ».

Et concernant le fait qu’il soit en singlespeed ?
Le vélo était déjà équipé pour rouler en Singlespeed avec des Campagnolo Khamsin G3 à l’avant et à l’arrière. La plus part des pièces viennent de Vélo Gatine (3 rue de Verdun 79200 Pompaire), le « taulier » connait bien son affaire et il t’oriente toujours vers des choix judicieux. J’ai déjà pas mal roulé avec un fixie sur Paris, vélo que j’ai d’ailleurs vendu avant de partir et j’avoue que la région de Parthenay n’inspire pas à s’orienter vers ce type de vélo. Donc une conservation en singlespeed me semblait fort louable.

Notre internaute du jour Dimitri, nous présente son singlespeed

Et concernant le reste des pièces ?
J’ai remplacé des pièces d’usures comme la chaine et les pneus. J’avais déjà ma selle, que je traine depuis Paris et j’ai également remplacé le pignon par un de 23 dents, j’ai conservé le plateau de 52 dents mais la région à un peu des hauts et des bas. J’avoue que j’hésite à m’orienter vers un plateau 50/49, mais j’ai besoin de rouler plus pour me fixer. J’ai remplacé la potence plongeur « d’origine » par une potence « classique » et j’ai ajouté un guidon type Riser un XLC. J’ai fait le choix de m’orienter vers un levier double frein Promax Polo car c’était l’occasion de me familiariser avec ce matos inconnu pour moi, puis cela me permet également de garder un coté épuré. Le levier vient de fixie-Warehouse, le réglage n’est pas bien compliqué, j’avoue que j’avais une petit appréhension. Après l’avoir testé, c’est efficace, rassurant et pas « casse-gueule » quand c’est réglé « au poil ». Je m’attendais à une « saloperie » mais la qualité du levier est excellente pour une vingtaine d’euro, je trouve le rapport qualité / prix très bon.

Et des galères ?
J’ai eu un souci avec la tige de potence qui ne rentrait pas que j’ai dû poncer pour attraper un jeu puis. J’avais besoin du vélo et je ne voulais pas attendre la réception d’une pièce plus adéquate.

Merci Dimitri, et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponibles ici

Notre internaute du jour Dimitri, nous présente son singlespeed

Notre internaute du jour Dimitri, nous présente son singlespeed

Notre internaute du jour Dimitri, nous présente son singlespeed

Tags : , , , , , , , , , , , ,

2 Responses

  1. Très joli machine !
    Par contre, vla le ratio pour grimper aux arbres !!
    Sur le plat, du doit sacrément mouliner non ?

    Joli machine !!

  2. Beau travail très soigné sur ce vélo , personnellement le ratio me semble inadapté en milieu urbain ainsi que la largeur du cintre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J’écris et publie presque tous les jours des articles afin d’offrir aux internautes un maximum d’informations sur ces sujets.

UA-23922483-1