Rusty le petit nom de ce singlespeed Raymond Poulidor

Article publié le 13 avril 2014 par rubrique Galerie et 28200 visites depuis le 01/01/2015

Eric a retrouvé un vieux vélo de course Raymond Poulidor dans un garage de sa famille, il en a fait un singlespeed style rouillé, son petit nom, Rusty.

Bonjour Eric et merci de nous faire partager ton vélo. Comment commence l’histoire de celui-ci ?
En me baladant dans un garage familiale, j’ai trouvé ce vieux vélo de course Raymond Poulidor en vitus 999, bref un vrais trésor ! Il était dans un état moyen et surtout avec beaucoup de rouille. J’aimais bien la couleur d’origine, mais son état général ne permettait pas de la rattraper.

Tu as donc décidé de le faire style rusty, tout rouillé !
J’ai tout démonté et décapé avec des gels décapants et à la brosse métallique. Ensuite, une fois l’acier mis à nu, j’ai juste laissé le temps faire la suite. Avec la pluie qui tombait sans arrêt, la rouille est apparue très rapidement et au bout d’une journée, j’ai stoppé le processus au bout de 15 jours en recouvrant le cadre de Rustol qui lui donne en plus de la protection un aspect brillant.

Et pour ce qui des autres pièces de ton singlespeed ?
J’ai entièrement refait la selle avec du cuir acheté dans un magasin d’usine, tout comme le grip. Ce n’est pas simple de ne pas faire de plis lorsqu’on fait soit même de la guidoline, surtout avec le lacet. Cela a été la partie la plus difficile de la rénovation. J’ai ajouté des bouchons de liège aux extrémités du guidon pour finaliser le cintre.
Sinon presque tout est d’origine sur ce vélo, sauf le pignon. J’ai d’ailleurs eu du mal à en trouver un de 22 car avec mon plateau de 52 et le « petit » dénivelé autour de chez moi, du 18 aurait été de trop. La rénovation de tout les chromes a été faite au bulgom et au Miror.

Tu es satisfait du résultat ?
Oui, après avoir fait un singlespeed plutôt coloré, je voulais un nouveau vélo plus « industriel ». Finalement, j’ai un single idéal pour la ville, vif , original, dans l’esprit des meubles que je rénove pendant mon temps libre. Cela me change de mon VTT qui n’est pas très pratique en milieu urbain avec son poids. Et j’ai déjà d’autre projets …

Merci à toi Eric et apprenez-en plus sur son blog. Vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

7 Responses

  1. Superbe !!

  2. Sympa le contraste rouillé / poli.
    PS : Belgom plutôt que bulgom non ? 🙂

  3. Super sympa le résultat. Bien joué le procédé de rouille, moi je n’aurais pas eu la patience d’attendre…
    On ne voit pas très bien sur les photo, ta fourche est chromé ou tu as aussi dégommé sa peinture et l’a laissé brute? Elle me parait très claire pour de l’acier brute. Ta potence est pas un peu trop enfoncée, je trouve que ça déséquilibre un peu la silhouette.
    Sinon excellent travail, il est vraiment très réussi

  4. Un petit CONSEIL pour les amateurs de la GUIDOLINE MAISON:

    1 – étalez de la colle type néoprène sur le guidon, sauf à l’endroit où vont se trouver les lacets. Par exemple de la colle à boyaux que vous laissez sécher 5 à 10 min histoire de pouvoir rectifier si vous avez mal poser le cuir. Attention aux vêtements avec cette colle.

    2 – pour poser le cuir, perso je vous conseil de le chauffer avec un sèche cheveux avant de le mettre en place. La chaleur va le détendre pour vous et le rendre plus malléable. Ensuite quand il va refroidir il va se rétracter tout seul et vous éviterez les plis.

    Enjoy 😉

  5. Salut ,
    Merci pour les commentaires .
    Pour la patience , j’en ai pas vraiment . En fait quand le cadre rouillait , je preparais ma selle , mon cintre ma fourche etc …. donc finalement c’etait assez rapide .
    LA fourche est juste poli .

  6. Hello j’ai peut être sauter une étape mais… Quel procédé à tu utiliser pour la rouille du cadre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1