Roadtrip de Colmar à Rome à vélo en pignon fixe !

Article publié le 20 février 2016 par rubrique News et 28240 visites depuis le 01/01/2015

Bruno a entamé un projet de roadtrip de Colmar (Alsace) à Rome à vélo en pignon fixe, il nous raconte son histoire #BrunoFarAway.

Bruno, quel est le concept de ton roadtrip ?
J’ai décidé de partir à Rome en fixie parce que je ressens un énorme besoin d’aventure et de changement dans ma vie. Je veux relier Colmar, en Alsace, à Rome en prenant le temps de découvrir le paysage et de rencontrer de nouvelles personnes.

Mais qui es-tu pour un tel défi ?
Je m’appelle Bruno Roch, j’ai 25 ans, et je suis diplômé en communication numérique, niveau master 2. J’ai fait du vélo de route pendant ma jeunesse, toujours en solitaire et sans assistance. Je suis célibataire, d’où me besoin de partir et de me retrouver seul pour faire le point sur moi-même. Je veux ressentir les choses essentielles de la vie car j’ai été trop longtemps prisonnier de la routine de la vie.

Comment t’est venue l’idée ?
J’ai vécu des choses qui n’étaient pas faciles en fin d’année 2015, et j’ai eu besoin de me retrouver en tant qu’individu. Ce n’est que sur mon vélo que j’arrive à faire le vide et à me détendre. Pour moi, c’est le seul endroit où je peux faire le point et vivre enfin ! En résumé, cette idée m’est venue grâce à des situations difficiles. Mais j’ai toujours eu soif d’aventures, tout cela n’a été que le tremplin pour ce roadtrip.

Roadtrip de Colmar à Rome à vélo en pignon fixe !

Pourquoi Rome et en fixie ?
Je suis à moitié Italien par ma mère, et au départ de mon projet, je voulais juste rouler sans vraiment avoir d’objectif, de point d’arrivée. Ensuite, je me suis dit que sans objectif je ne pouvais pas trouver assez de motivation pour le périple que j’allais entreprendre. Alors l’idée de Rome a surgi d’elle-même et j’ai tout de suite trouvé cette idée plutôt pas mal ! Je n’y vais pas forcément pour voir le Pape, mais je ne détournerai pas le regard si je le croise ! En ce qui concerne le vélo à pignon fixe, je trouve le concept d’être seul avec sa machine très intéressant. C’est une chose simple, robuste, sans artifices.

Quel est ton trajet ?
Je vais passer par la vallée du Rhône jusqu’à Marseille, puis longer les côtes française et italienne jusqu’à Rome. Je ne vais donc pas traverser les Alpes, car en pignon fixe cela risque d’être un peu difficile. Alors, comme j’ai envie d’arriver vivant à Rome, je vais les éviter. Ensuite, j’irai de Rome à Milan, puis je prendrai le train pour rentrer chez moi en Alsace. Je me laisserai porter par les opportunités que je rencontrerai sur mon trajet, et je serai prêt à faire des détours si cela en vaut la peine.

J’ai créé une campagne Ulule qui se termine le 27 février 2016 et je ne suis qu’à 51%. J’espère que mon histoire en touchera plus d’un et qu’un élan de générosité portera ce projet qui me tiens beaucoup à cœur.
https://fr.ulule.com/bruno-far-away-road-trip/
http://www.facebook.com/BrunoFarAway
http://brunofaraway.brunoroch.fr

Roadtrip de Colmar à Rome à vélo en pignon fixe !

Roadtrip de Colmar à Rome à vélo en pignon fixe !

Tags : , , , , , , , ,

Comments are closed.

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1