Peugeot PRN10 de 1977 remis au goût du jour

Article publié le 8 avril 2012 par rubrique Galerie, Velo du mois et 34510 visites depuis le 01/01/2015

peugeot-prn10-1977-01

Magnifique transformation réalisé par notre internaute « Jors », de ce vieux vélo Peugeot PRN10 de 1977 devenu un superbe fixie et singlespeed.

Oh qu’il est beau avec ses formes rétros, ses couleurs chocolat et rouge et son habit de cuir. Jors nous raconte son histoire.

« Hérité au décès de mon oncle, voici l’histoire de ce Peugeot PRN 10 de 1977. Ces lignes sont celles du prestigieux PX10, ce qui suffit à beaucoup de personnes de le faire passer comme tel, seule la qualité des tubes annexes du cadre (pattes, bases, haubans, non « Reynolds 531″) et quelques composants différent.
Le vélo à été entièrement démonté jusqu’à son moindre roulement à bille !! Toutes les pièces métalliques on été nettoyé à la paille 000. Le cadre fut décapé de sa peinture piquée, seuls 2 rappels originels ont été conservés.
Les tubes mis à nu, ont été passés au brunisseur de métaux, (plus riche d’aspect que la peinture, et permet de conserver la teinte dorée des brasages) puis finalement fixés par 4 couches de vernis.
L’idée, était qu’il devait revenir à un prix de reviens le plus bas possible, tout exigeant une qualité de présentation la plus haute. Mis à part les pneus et le moyeu « flip/flop » (neufs) l’essentiel des pièces « non d’origine » ont été glanées de i delà, d’occasion et pouvant provenir d’environnements annexes, comme le levier de freins inversé, issu des toutes premières générations de Solex, (diamètre de cintre oblige, (18mm), etc. Les pièces « cuirs » (selle et cintre) ont étés cousues maison avec les moyens du bord et décorées à l’emporte pièce…
Voilà dans les grandes lignes, ce petit projet, qui demande beaucoup de passion, de patience, d’investissement de soi, et un peu d’imagination. »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le relooking de ce vieux Peugeot est de très bon goût, qu’en pensez-vous ?

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

41 Responses

  1. Pourrai t on en savoir plus sur le brunisseur de métal, ça me botte beaucoup pour mon projet…

    Merci

  2. Ouaa!!! C’est tout à fait l’idée que je me fais d’une remise en état d’un vélo. Félicitatiioin pour ce travail qui a dû demander pas mal de temps. Dommage que la notion d’heure passées sur ce projet reste vague même si je me doute que pour un résulat aussi abouti il ne faut pas compter les heures.

  3. En fait, j’aimerais connaitre le type le produit utilisé pour le brunisseur de métal (type de produit, quantité, prix…) ainsi qu’une explication de la paille 000. Qu’est ce exactement ?

    Merci :)

  4. Magnifique, seulement les détails manques. Marque , prix du vernis, mode d’application, marque prix du brunisseur etc.

  5. Superbe taf ! bravo !

  6. Un grand merci général !
    Il suffit de taper sur un moteur de recherche « brunisseur métaux ».
    Les 2 premières réponses sont parfaites, (personnellement j’ai opté pour la seconde… : )
    Le vernis métal (même adresse, même marque que le brunisseur) les 2 appliqués au pinceau !
    Enfin la paille de fer 000, est idéale pour les finitions de décapage (métal/bois) en vente dans toutes les bonnes drogueries !

    Bonne « éclate » et encore merci !
    J.

  7. Paille 000 -> maille d’acier utilisée pour le lustrage des meubles en bois, mais sa qualité de lustrer/polir, de nettoyer les impuretés sur les métaux sans attaquer leurs revêtements est reconnue, avec de l’huile de coude concentrée, tu approches l’effet BELGOM..pour un dégrossissage, il y a le 00..

  8. tres jolie réalisation et mise en euvre!! du jolie projet comme je les aimes

  9. Bravo, c’est vraiment un travail de fou, que je trouve le plus impressionnant sur la selle surtout .
    Encore bravo !

  10. Bonjour,

    J’ai envie de faire le même type de transformation sur un ancien peugeot ayant appartenu à mon grand père. La peinture et le cadre est assez bien conservé mais il y a quand même quelques (petits) points de rouilles. Avez-vous une technique pour les éliminer sans abimer la peinture originelle?

    • Laurent,
      je ne comprend pas bien votre question ?
      Vous dites vouloir faire le même type de transformation (cadre à nu) mais tout en gardant la peinture originelle (?)
      Par ailleurs, je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que si il y a des points de rouille, c’est que la peinture est déjà attaqué (…)
      Le bicarbonate de soude reste une solution douce éprouvée de longue date (antiquaires…) j’ai même lu que des épluchures de pommes de terre trempées dans cette solution ferait des miracles.
      Alléluia mon frère : )
      J.

      • En fait la peinture est à 98% bien conservée mais sur certain endroits il y a des petites tâches noires qui je pense viennent de la rouille. J’avais l’idée (peut être erronée) de retirer ces points de rouille et peut être effectivement repasser un peu de peinture à ces endroits de manière très fine (peur du contraste ancienne/nouvelle peinture).
        En fait, si je veux garder la peinture d’origine c’est surtout pour garder les « sticker/logos ». Mais il semble qu’on puisse poncer tous le cadre en gardant les logos (le fameux lion), apparemment c’est ce que tu as fais.
        Je sais pas si mon projet est clair, pour bien faire il faudrait que je poste une photo.

        • OK !
          Poncer le cadre c’est du boulot, puis il faut un minimum d’outils, un endroit adapté…
          Pour qq points de rouille (?)
          Tu devrais t’en tenir à la solution ultérieurement décrite, appliquer minutieusement un apprêt, puis peindre avec une peinture pour maquettes (contient un durcisseur), quitte à mélanger 2/3 coloris pour atteindre la bonne teinte.
          Ce genre d’ouvrage il est préférable de l’exécuter petit à petit en plusieurs couches fines qu’une grosse couche d’un coup…

          • Merci Jors.

            J’ai trouvé sur internet qu’on pouvait protéger certaines parties avec du scotch à peinture. Du coup je pense que je vais:
            1. Protéger les parties que je ne veux pas repeindre
            2. Poncer le cadre (paille 000?)
            3. Appliquer une sous-couche blanche (ou noir?)
            4. Appliquer la peinture (j’ai deux couleurs, noir et orange)
            5. Retoucher les parties protégées si besoin

            Qu’en penses-tu? Trop ambitieux pour un cadre qui n’est pas en si mauvais état que ça (il faut vraiment que je poste une photo)?

  11. Super single ! Congrats
    Cette technique me tente fortement, comment vous avez fait pour obtenir des reflets dorées (une histoire de dosage ??) ?

  12. Bonjour,

    Très belle réalisation, je suis intéréssé par la technique utilisée pour recouvrir le cintre avec le cuir.
    Tu as des compétences particulières dans le travail du cuir ou bien avec un peu d’application ça passe ?

    Tu as trouvé du cuir à quel endroit ?

    Merci de ta réponse

  13. L • la 000 c’est pour la finition, avant j’ai attaqué à la meuleuse munie d’une brosse de fer // de l’apprêt blanc // peindre un cadre c’est un métier (et c’est beaucoup de boulot) enfin ! selon ton niveau d’exigence…

    A • Merci ! le brunisseur module sa teinte en le coupant avec de l’eau, (cf./ voir article ci-dessus – brasage) pour le reste tout est bien expliqué dans la rubrique « Atelier ».

    B • Merci ! Aucune compétence, pour tout dire c’est la 1ère fois que je cousais : )
    J’avais une chute de cuir qui trainait chez moi, désolé, je ne peux pas te renseigner où en trouver (surtout en petite quantité..).
    C’est un peu compliqué mais avec de la patience (et de la persévérance !) on y arrive, on trouve pas mal de vidéos de démos sur le net…

  14. Ben,

    Un petit tuyau pour trouver du cuir vraiment pas cher…

    1° Tu prends un cutter (que tu places dans une trousse, elle même placée dans ton sac afin de ne pas avoir de soucis avec la maréchaussé)
    2°Tu ouvres les yeux dans la rue et quand tu vois un vieux canapé en cuir aux poubelles ou sur le trottoir pour les encombrants (je t’assure, j’en vois souvent)…
    3° Tu découpes la partie située au dos du canapé, partie souvent en très bon état. Et si tu as la chance d’avoir de belles longueurs, tu peux même fabriquer de la guidoline.

    Bonne chance !!

  15. yeah jolie réalisation … j’ai le même vélo que le tiens trés bon vélo avec de trés bonne piéces d’origine …

  16. Bonjour,
    Je suis à la recherche du même cintre ou d’un cintre équivalent, peux-tu me dire comment il s’appelle ou où tu l’as trouvé ?
    Merci de ta réponse.

  17. Magnifique !!!
    Je suis particulièrement impressionnée par le fait que tu aies cousu toi même ta selle et ton cintre.
    Bravo !

  18. Hello,

    J’arrive un peu après la bataille mais bon…
    Inspiré par ce magnifique travail, j’ai essayé de faire de même sur mon gitane fraîchement récupéré.
    Décapage, bichonage et brunissage. Sauf que là c’est le drame, au lieu d’obtenir une belle teinte chocolat/brun/bronze, j’obtient un atroce noir terne qui vire presque au vert de gris. Et ce malgré des essais avec 2 marques de brunisseurs différents.

    Help. Ce problème est-il connu ? Il y a t-il un truc qui m’échappe.

    Merci d’avance.

  19. Oups !
    Je suis désolé de répondre aux dernières questions si tard, mais je ne vais pas non plus voir mon vélo sur la toile tous les jours non plus : ) Bref :
    Louis, le cintre est un « Charge bowl » eu sur un site américain pour une misère (19 dollars port compris) prix dû au fait qu’il était vert fluo, mais après un bon ponçage…
    Nico, cela est peut être dû à l’alliage des tubes (?) sinon pour ma part j’ai appliqué le brunisseur coupé 1/3 avec de l’eau, 2 passages (non exhaustif), cela permet de modulé la teinte.
    A tous les autres, merci pour leurs commentaires.

    • Petite question sur la pose du brunisseur :
      Tu l’as laissé agir combien de temps environ à chaque passage?

      J’ai essayé de brunir le mien mais ça a été une cata.. de la rouille est apparue (pas assez de neutralisant j’imagine) puis il était gris pas joli. J’ai reponcé à la laine de fer je vais réessayer mais je ne sais vraiment pas comment appliquer le brunisseur?

      Je désespère…

      Sinon félicitation pour ton boulot, c’est top!

      • Billy,
        l’action du brunisseur est immédiate et définitive, juste rincer à l’eau…
        pour son application revoir la correspondance déroulée…
        Apparemment la qualité du brunisseur peut avoir son influence, donc une fois n’est pas coutume je vais divulguer (si le site m’autorise) la marque, qui est : PMSB, facilement trouvable sur le net, je dirais même qu’ils sont plus à même de conseiller sur le produits et son application.
        Bon courage.

  20. Je voudrais savoir où tu as trouvé le bouchon de cintre que l’on peut voir sur la photo 12 ?

  21. sur une bouteille !!!
    Comme tu l’as dit, c’est un bouchon…

  22. Par hasard peux tu me dire de quel type de boitier de pédalier as tu sur ce vélo ? Pas français ?
    Merci Beaucoup

  23. Maxxoune : nan nan un bouchon de liège, cependant un petit truc… Tu peux coller une pièce de monnaie (étrangère, plus exotique : ) beaucoup ont le bon diamètre des cintres… effet bœuf garanti ! Enfin tu peux te trouver « ton idée » de bouchon. La seule limite à la création, est son imagination.
    Good Joke !
    Clement : Nan pas français !! C’est un Campa… (je ne me souviens plus bien du type, mais je crois à bases italiennes)

  24. Salut Jors, et encore bravo!

    Je vais chercher un PRN 10 ce soir, c’est en me rencardant sur ce que les autres avaient fait de ce vélo que je suis tombé sur ce post ;)
    Quand je vois ça j’ai hâte de commencer mon projet!! Dis moi, c’est quel type de roues que tu a monté dessus? T’en a eu pour cher (j’ai un budget assez limit’ )

  25. Merci Nico,
    Tout d’abord félicitations, le PRN 10 reste encore aujourd’hui un excellent vélo (en plus de son côté vintage…) Ce sont ses roues d’origines, si celui que tu vas récupérer est complet, tu devrais avoir les mêmes, à savoir des jantes Mavic et des moyeux Normandy à grandes flasques (maaaagnifiques). En fait pour limiter les frais , la casi-totalité des pièces ont étés glanées sur le net (jusqu’au USA pour le cintre), mais même comme ça, j’en ai eu pour un peu moins de 300 euros. Mais c’est surtout énormément de temps et de patience, en documentation, bricolage… (2 mois avant de pouvoir rouler avec…).
    A bientôt donc, pour une présentation d’un nouveau PRN10 !

  26. salut ,
    félicitations pour ce beau travail :)
    je voulais savoir où est ce que l’on peut trouver des roues complètes monter en pignon fixe ?
    merci d’avance

    • Merci…
      (????) ¿ pourquoi demander à moi ?
      Entres autres sur ce site, rubrique « Matos » en date du 06 octobre, 03 mai 012 …
      Sinon dans toute bonne crémerie, j’imagine !

  27. Bravo ! Tout simplement superbe, beaucoup de goût dans ta rénovation.

  28. Hello Jors. Éffectivement très bon gout et excellent travail, pas étonnant que tu ais travaillé dessus 2 mois avant de le monter. Juste une question de détail, mais « le diable est dans les détails » comme dissait Mies : comment as tu fais pour les rivets de la fourche (photo 8 et 13)? Tes roues sont elles réellement rivetées (et comment) ou bien as tu d’un coté une vise à tête rond et de l’autre un écrou classique?

  29. Hello, magnifique vélo !
    Pour le vernis, quelle marque avez vous utilisé ? Est-ce un brillant ou un mat ?
    D’avance merci

  30. 2nd question : sur l’arrière de mon cadre, le triangle formé par le pédalier la tige de selle et là ou se met la roue arrière, le brunisseur ne prend pas partout, seulement au début. J’ai pourtant bien poncé avec du papier grain 100 pendant longtemps mais on dirait qu’il y a une protection en plus. Une idée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1