Un mercier de course devenu singlespeed à rétropédalage

Article publié le 4 juillet 2013 par rubrique Galerie et 92750 visites depuis le 01/01/2015

Un beau jour Guillaume en a eu assez du Vélib et il s’est mis à chercher un vélo sur LeBonCoin afin de réaliser son premier singlespeed, il nous raconte.

Bonjour Guillaume, alors comme ça tu n’aimes pas le Vélib.
Bonjour à vous. Si si le Vélib c’est bien mais avoir son propre vélo c’est mieux. Mon idée première est de trouver un vélo bien « pourri » afin d’éviter le vol. C’est alors que je tombe sur un vieux Mercier bleu, avec des câbles jaunes, des étriers dorés, un pneu arrière orange et un pneu avant vert. Parfait!

Pourquoi as-tu changé d’idée pour un singlespeed ?
Habitant au 5ème étage sans ascenseur, je décide cependant de l’alléger au maximum. C’est là qu’en traînant sur internet pour chercher des tuyaux, je tombe sur les fixies et autres singlespeed sur votre site, dont j’ignorais totalement l’existence. Coup de foudre! Je veux le mien! Je me jette sur mon vélo et je constate avec bonheur que les pattes arrière sont allongées. Je décide donc de me faire un beau singlespeed.

Tu avais déjà bricolé des vélos ?
Non mais cela ne m’a pas fait peur. Deuxième coup de chance, en démontant tout le superflu (porte-gourde, dérailleurs, câbles, freins), je m’aperçois que le cadre est en très bon état et que je vais pouvoir le garder tel quel, après un bon nettoyage quand même.

Quelles furent les étapes de la conversion ?
1ère étape, le passer en singlespeed. J’enlève le grand plateau et je revisse le petit à sa place avec des vis bleues assorties au cadre. Pour la roue arrière, je fais le choix d’une roue à rétropédalage. Ainsi, pas de câble ni étrier pour alourdir la ligne du vélo, tout en restant dans la légalité et la sécurité.
2ème étape, l’avant. Je remplace la roue par une Mavic noire trouvé sur LeBonCoin, j’avais envie d’une touche de noire quelque part. J’enlève l’étrier à tirage central pour le remplacer par un étrier Miche à tirage latéral, esthétiquement plus light. J’enlève les vieilles poignées de type course du guidon et je mets une petite poignée Dia-Compe près de la potence pour le frein avant.
3ème étape, les finitions. Je remplace la vieille selle noire par une BLB marron. Je remplace la guidoline en mousse noire et bleue par de la Deda marron perforée façon cuir. Enfin, je monte des pneus Michelin à bords marrons pour le côté vintage. Tout ce marron est choisi car il se marie très bien au bleu clair du cadre.
Au final, il reste d’origine, le cadre, la fourche, la potence, le guidon, la tige de selle, le pédalier, le petit plateau et les pédales.

Le résultat est là en effet, donc pas de galères de montage !
La première galère fut d’agrandir le trou pour le frein avant, à l’époque de ce vélo c’était du 6mm, les freins d’aujourd’hui, avec vis cheminée, sont en 8mm. L’autre chose pénible a été la pose de la guidoline car il faut réussir à masquer la marque inscrite dessus mais en calculant au plus juste car quand on a retiré les poignées de frein, en longueur, c’est limite. Quand à refaire briller les parties chromées, ce n’est jamais la partie la plus sympa. Tout ça pour le plaisir de rouler sur un vélo léger, nerveux et unique. Le meilleur moment fut la première fois qu’on l’enfourche!

Merci Guillaume et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

12 Responses

  1. Magnifique ton vélo Guillaume, tu me donne envie de convertir mon vieux Peugeot en rétrop aussi ! =P
    C’est vrai que bleu+marron c’est au top ! 😉 Perso j’aurais plus vu ta jante arrière de la même couleur que l’avant mais je sais pas si ça se trouve en rétrop déjà monté :/

  2. La couleur du cadre est vraiment belle, j’ai un Manufrance converti en fixe de la même teinte.
    Vintage comme je les aime, good job mec.

  3. joli ! le guidon est top

  4. Guillaume,
    J’aime tout dans ton vélo : son allure, son charisme… et ses boulons bleus ! Une promenade sur la coulée verte ou le long du canal de l’Ourcq doit être exceptionnelle sur une telle monture.

  5. Ouais, pas mal 🙂 , bon guillaume, quand est ce que tu passes au pignon fixe.

  6. Beau vélo! Tu t’es bien débrouillé. Je peux savoir où tu as trouvé ta roue arrière? J’aimerais aussi en monter une. Tu es satisfait du frein à rétropédalage?
    Une question technique, est-ce qu’une chaîne neuve ne risque pas de s’user prématurément si on ne remplace pas également le plateau?

  7. Merci.
    Pour une roue, essaie Velotority, un atelier proche du Marché d’Aligre (il y a un article dessus sur ce site http://fixie-singlespeed.com/velotority-atelier-magasin-fixie-paris/). Sympa.
    Le retrop, c’est un peu surprenant au début, mais quand on s’y fait, je trouve ça top.
    Pour le plateau, c’est pas faux, mais bon, on verra bien…

  8. Merci pour les infos! J’avais déjà repéré Velotority, du coup je sais surement commander la roue chez eux

  9. Bonjour j’aime beaucoup le style de votre vélo , il m’intéresse particulièrement d’autant plus que je restaure mon 1° vélo qui est également un Mercier(rose de 1979). Je veux moi aussi installer un rétropédalage et je cherche des conseils: dérayonner pui re rayonner ma roue existante?(je n’ai jamais fait mais est-ce très difficile?), acheter une roue complète: j’en vois sur le net, toutes les mêmes (pas d’explications origine, fabrication…) assez peu chères: qu’est ce que ça vaut? Ne risque t on pas des soucis? Bref, vous comprenez, je suis preneur de conseils
    merci d’avance
    Laurent

  10. Salut Laurent, tu veux modifier un Poupou rose de 79?
    Franchement ça mérite une restauration un vélo comme ça 😉

  11. Beau vélo Guillaume 😉

  12. Bonjour,
    Beau vélo effectivement. Je viens de me faire mon peugeot ss retrop également. En revanche, je trouve le mien un peu lourd. Combien pèse le tien?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1