Keirin, épreuve de vélo de piste avec une mobylette devant !

Article publié le 1 janvier 2014 par rubrique News et 62460 visites depuis le 01/01/2015

Pour bien commencer l’année, nous vous proposons de revenir sur une discipline reine du vélo le piste, le Keirin et sa mobylette blanche !

Les courses de Keirin sont généralement longues de deux kilomètres et confrontent de 4 à 8 cyclistes. La course est lancée par un meneur ou lièvre avec une drôle de mobylette qui peut aussi être un derny (fabrication française avec moteur électrique), une moto ou un tandem. Les coureurs en pignon fixe doivent rester derrière ce lièvre tant qu’il ne s’est pas distancé de 600 ou 700 mètres de l’arrivée. Il roule tout d’abord à une vitesse d’environ 25 km/h et accélère progressivement jusqu’à atteindre environ 50 km/h. Le départ est donné lorsque le meneur s’approche de la ligne de poursuite, dans le couloir des sprinters. Réclamant un sens aigu du rythme et de la fréquence de pédalage, les coureurs peuvent atteindre des vitesses folles entre 50km/h et 70km/h.

Le Keirin est né en 1948 au Japon où il a gagné en popularité comme sport ouvert à pari. En 1957, l’Association Japonaise de Keirin a été créée pour uniformiser et standardiser ce sport. Les coureurs qui aspirent à une carrière professionnelle au Japon concourent pour une place dans l’École Japonaise de Keirin. Les 10 % qui y entrent suivent un entraînement strict de 15 heures par jour. Ceux qui passent l’examen final avec succès et sont reconnus par la Nihon Jitensha Shinkokai, peuvent devenir coureur professionnel au Japon. En général les cyclistes japonais ne courent pas sur le circuit international, principalement parce que le circuit japonais est plus lucratif et prestigieux de leur point de vue. Kōichi Nakano a été l’un des premiers Japonais à courir en dehors du Japon.

Le Keirin est devenu une épreuve du championnat du monde en 1980. C’est l’Australien Danny Clark qui en est le premier vainqueur devant le Français Daniel Morelon. Le Japonais Kōichi Nakano est considéré comme le plus grand champion de Keirin de tous les temps. À son époque toutes les épreuves faisaient partie du Circuit Professionnel de Keirin du Japon. Par ailleurs, il détient un record de 10 victoires consécutives entre 1977 et 1986 dans le championnat du monde de vitesse mais il n’a jamais gagné une compétition mondiale de Keirin (JO ou championnat du monde).

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Responses

  1. cite: « Réclamant un sens aigu du rythme et de la fréquence de pédalage, les coureurs peuvent atteindre des vitesses folles jusqu’à 120 km/h. »

    Jer pense qu’il y a une erreur 😉 120km/h c’est pas possible!

  2. Exacte entre 50km/h et 70km/h pardon et merci de l’avoir remarqué …

  3. Le 16 septembre dernier, dans le Nevada, le Néerlandais Sebastiaan Bowier a atteint 133,78 km/h en vélo couché caréné….mais bon rien à voir avec un vélo commun

  4. Bonjour ,je suis a l(ile de la réunion, je voudrais savoir sur quel site partir pour avoir un modèle de derny pour une ( honda 300 ).pourriez-vous m’aider SVP,merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1