Découvrez « Joel », la dernière création de Cycles Lelapin

Article publié le 18 janvier 2015 par rubrique Galerie et 63350 visites depuis le 01/01/2015

Fruit d’un long travail de restauration et d’assemblage, c’est avec beaucoup de plaisir que nous vous présentons « Joel », la troisième bicyclette créée par Lelapin.

Appartenant à Joel, un artisan couvreur alsacien qui l’a ensuite transmis à son fils, « Joel » est basé sur un cadre Vitus Motobécane avec de nombreux détails esthétiques rendant hommage aux Gordini et autres Matra de course de son époque. Mêlant pièces anciennes et accessoires modernes « Joel » offre désormais un ensemble léger et résolument sportif dans le plus pur esprit racing. Un aperçu des spécifications de « Fernand » :

– Cadre Vitus Motobécane des années 70 modifié et restauré
– Peinture « Bleu France »
– Pneus Michelin Dynamic Sport Slick
– Gaines de freins inox tressés « Vélo Orange »
– levier de freins 2 doigts à 2 câbles poli
– Etriers de freins vintage polis
– Guidon piste en aluminium
– potence ATAX d’époque restaurée et polie
– Jeu de direction vintage NOS
– jantes aluminium profilées
– Moyeu flip-flop équipées d’un pignon fixe 18 dents et d’une roue libre avec pignon 18 dents (Fixie & Singlespeed)
– Selle et guidoline cuir véritable noir
– Pédales course avec cales pieds chromés et straps en cuir noir
– Tige de selle aluminium Kalloy Aéro
– Pédalier Urban Track avec couronne 46 dents
– Prix 1800 euros + TVA, frais de port & frais de douane

Découvrez "Joel", la dernière création de Cycles Lelapin

A propos des Cycles Lelapin
Eloge au travail manuel, aux techniques artisanale et aux beaux objets, Cycles Lelapin (« Lapin » étant le surnom que mes proches m’ont donné ^^) est né de l’idée simple d’un passionné de vélos anciens de créer des bicyclettes uniques et élégantes. Basés sur de véritables cadres anciens restaurés et customisés à la main, chaque cycle est absolument unique, et une teinte n’est appliquée qu’une seule fois. Il est le fruit d’un travail de recherche esthétique et d’une association de pièces anciennes restaurées et d’accessoires modernes soigneusement sélectionnés pour leur qualité. L’harmonie des couleurs et le style du cycle sont portés par l’inspiration et les tendances du moment. Basé à Erstein, petit village situé à côté de Strasbourg, Cycles Lelapin propose des créations exclusives ainsi que des réalisations sur commande, pour homme, femme et enfant.

Site : http://www.cycles-lelapin.com
Facebook : http://www.facebook.com/cycleslelapin
Twitter : http://twitter.com/cycleslelapin
Instagram : http://instagram.com/cycleslelapin

Découvrez "Joel", la dernière création de Cycles Lelapin

Découvrez "Joel", la dernière création de Cycles Lelapin

Découvrez "Joel", la dernière création de Cycles Lelapin

Découvrez "Joel&quot, la dernière création de Cycles Lelapin

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

14 Responses

  1. Euh 1800€ pour ce vélo ça ne choque personne !? :s
    Ok, on peut compter une belle peinture bien propre chez un carrossier, une journée de polissage et 2h de montage (voire une après midi pour un novice avec des bons tutos, il n’y a aucun réglage à faire si ce n’est par l’utilisateur lors du montage final, hauteur selle-potence, tension de chaine) mais quand même…

  2. @ Mattcam : vu sous cet angle, je serai aussi choqué 😉 … cependant, tu prends quelques raccourcis :
    – travail cadre : microbillage, suppression pages diverses, vérifications et reprise brasures
    – peinture : ce n’est pas de l’epoxy, la teinte est sur mesures. Plusieurs couches d’apprêt avec ponçage intermédiaire, plusieurs couches de peintures, et passage au four
    – ensuite, il y a quelques pièces à rajouter à la note : 2 roues profilées alu, pignons et roue libre, jeu de pédalier strongliht vinage NOS, jeu de direction NOS, cintre alu, pédalier et couronne alu, levier de frein (un peu spécifique ;), selle, guidoline et straps cuir véritable, tige de selle, pédales, cale-pieds, gaines de cable aviation, passages cable Huret NOS, …
    – et rien que sur les étriers de freins (noirs à la base) : décapage, suppression de toutes les bavures de moulage à la lime, ponçage et polissage … (un peu plus de 2h tout de même) … idem pour la potence
    – rajoutons à cela que je travail en tant que « entreprise » … en France … avec toutes les charges et les taxes qui vont avec 😉
    … en gros, le vélo est désormais absolument neuf avec de nombreuses pièces d’époque également neuves.

    J’espère avoir pu t’apporter quelques éléments de réponse 🙂

  3. C’est terriblement cher effectivement. les équipements sont loin du haut de gamme qui plus est… Greffer un jeu de DP18 et de l’équipement blb sur un vieux motobecane refait à neuf et vendu 1800e c’est tout sauf raisonnable. c’est le prix d’un colnago vintage très bien équipé et monté en single par n’importe quel petit bouclard local…

  4. Non mais en fait ils sont tellement vintage qu’ils voulaient écrire 1800 francs. Là ça paraît plus raisonnable 🙂

  5. Quelqu’un aurait la référence du levier de frein ??

  6. Je suis assez d’accord, je prix est exorbitant. Pour ce prix là, je fais un batbike (oui oui, le vélo de Batman)

    Bien sûr, il y a du temps passé, bien sûr il y a des charges (et encore, pour une entreprise individuelle elles sont light à moins de faire un CA d’enfer), bien sûr les pièces détachées coûtent cher… mais en rapportant l’objet à sa valeur intrinsèque, 1800€ est une somme démente. En étant ambitieux on peut estimer le total à 600€ max.

    Avec un prix comme ça, on devrait être dans le haut de gamme pour ce qui est des pièces. Ce n’est pas le cas. Il est très beau, mais à ce prix là on est en droit d’exiger plus que de l’esthétisme : de la super qualité. Du coup, on a une incohérence dans le rapport prix / produit.

  7. C’est vrai qu’il est pas mal du tout – et on va faire abstraction du prix -, mais pour un coté un peu rétro comme apparemment recherché, un pédalier avec une étoile plus plate (genre les Campa d’époque) aurait vraiment eu de la gueule! Et tant qu’à faire, pour rester sur la même gamme de prix de pneus je pense, les dynamic classic avec la bande beige qui claque.

    Par contre, c’est dommage de l’avoir fait en single; il aurait vraiment été superbe en fixe (au pire avec un frein avant), bien épuré et tout!
    Et puis 46/18 comme rapport pour « le plus pur esprit racing », ça fait vraiment léger… Enlever trois-quatre dents au pignon n’aurait pas fait de mal.

  8. A ce prix la on aurait demandé au minimum des pattes de pistes vu qu’en plus les brasures ont été reprises, sachant que le cadre de base vaut des cacahuètes ça fait plus que cher désolé

  9. Au bout d’un moment, il conviendrait d’arrêter de surfer sur la vague « pignon fixe » pour se donner le droit de tout, ou du moins celui de prendre pour des « lapins », car c’est le cas de le dire, les intéressés par le phénomène.
    Les pièces sont belles, le travail est bien fait, mais les seuls à voir la différence entre vos leviers de frein d’époque (et tout le travail de restauration associé, j’en conviens) et des bons petits étriers neufs à 40e du même style sont des cyclistes connaisseurs, qui ne seront jamais assez fous pour mettre 1800e dans ce qui reste une (très belle) restauration d’un Motobécane Vitus.
    Il n’y a qu’a voir le nombre de magnifiques pignon fixe restaurés pour des tarifs aux alentours de 600e (grand maximum) sur le net pour se rendre compte que votre vélo est outrageusement trop onéreux.
    De plus, si vous êtes vraiment une « entreprise française », j’estime qu’il vous faut pour survivre trouver une place sur le marché, je vous félicite car :
    – aucune personne « normale » appréciant la mode actuelle du « beau vélo » ne sera prêet à y mettre 1800e, il n’est pas au premier coup d’oeil beaucoup plus beau qu’un autre pignon fixe bien retapé, même par un néophyte.
    – aucun cycliste au budget large et connaisseur au vu des pièces ne se penchera sur ce qui reste une randonneuse des années 70 à prix multiplié par 36 pour une restauration (j’ai un Tobec’ Vitus de 69, acheté 50e, en magnifique état, et ce n’est pas l’affaire du siècle, c’est absolument commun dans les petites annonces).
    Si vous tenez trop à votre vélo, soigneusement retapé par vos soins, aux pièces bien choisies, ne le vendez pas, tout simplement. Mais si vous êtes réellement une entreprise espérant vivre de réparation de vieux biclous le temps que la mode « pignon fixe » tienne le coup, faites des vélos pour des gens qui achèteront vos vélos, avec des pièces efficaces tout en restant « stylées » (weinmann, quella, blb pour ne citer qu’elles sont des marques proposant des équipements très semblables aux autres et au tarif tout à fait abordable). Et n’espérez pas que c’est en disant que votre biclou vaut 1800e qu’il deviendra la nouvelle référence du pignon fixe retapé, la mode crée des consommateurs, certes, mais pas des lapins.

  10. A ce prix la, sachant que le cadre vaut des cacahuètes et que les brasures ont été reprises on aurait aimé au minimum des pattes de pistes parce que 1800€ dans un fixie avec des vieilles pattes de dérailleur c’est un peu dommage ..

  11. @LeLapin:

    Merci d’avoir pris le temps de me donner ces quelques éléments – qui ne sont pas tous cohérents avec l’article d’ailleurs (je pense au pédalier notamment, « stronglight NOS » alors que l’article dit « Urban Track », ce qui change la donne).
    Je trouve très bonne l’idée de transformer/restaurer des vélos anciens en vélos plus actuels (vélo citadin, épuré, etc), et de surfer sur la mode « fixie » pour entreprendre. Tout est bon pour créer.
    Cependant, même si le travail réalisé ici est de grande qualité, et en prenant en compte l’unicité de chaque vélo, j’ai du mal à comprendre quelle cible vous visez: un riche collectionneur qui n’y connaitrait rien? Il me semble que ça ne correspond pas aux gens qui visitent ce blog, qui d’habitude donne plutôt des bons plans, des astuces réparations, et partage des réalisations perso de qualité.
    Pour comparer avec votre travail, pour un prix équivalent, on peut acheter chez Victoire Cycles (qui est aussi une petite entreprise française avec des charges françaises) un vélo neuf et complet, fabriqué main en France et monté avec des pièces de qualité, NOS ou pas.

    En espérant avoir justifié un peu mieux ma première réflexion…

    Je vous souhaite d’arriver à vendre vos vélos, mais j’ai du mal à y croire.

  12. Ce vélo a beaucoup de charme,
    moi si je met ce prix c’est pour la valeur ajoutée qu’il possède, vous savez ce petit truc qui nous attire l’œil qui au bout de quelques jours se transforme en une vraie obsession : je veux ce vélo et son histoire et pas un autre. Oui un vélo n’est pas qu’un objet de technique, ça a une âme.
    Moi je soutiens la créativité et j’encourage la personne de goût qui a su faire ce vélo. Cyclistes bricoleurs, allez donc fabriquer le vôtre ou passez votre chemin.

    Entreprendre en France est chose difficile, courage.

    A.

  13. et encore il faut ajouter 378 euros de tva ( be)

  14. Plus directement :
    – géométrie du cadre très moyenne, on monte une randonneuse à garde-boues sur un cadre comme ça..
    – un cintre piste avec un drop aussi haut ne s’accorde pas avec une potence droite. Avec une nitto jaguar je n’aurais pas bronché, mais là..
    – un pédalier « fikssi » ! waouw.. Nan sérieusement ça ne choque que moi ?

    Je trouve vraiment dommage le fait d’avoir passé un temps équivalent à 1800€ de travail sur ce matos, ça aurait été fait sur un vieux cadre piste, avec une petite jaguar 90 donnant sur Nitto B123, un petit pédalier stronglight piste (ou campa pista) et une belle paire de jantes bas-profil (TB14, araya..), cela aurait peut-être valu un peu plus le prix (et encore), et j’en aurais j’aurais bavé, là je ne vois qu’une conversion propre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1