Un fixie Francesco Moser Cizeron avec freinage à disque

Article publié le 18 décembre 2013 par rubrique Galerie, Velo du mois et 52450 visites depuis le 01/01/2015

Voilà un montage pour le moins étonnant et super bien fait par notre internaute du jour, un frein à disque monté sur le boitier de pédalier.

Bonjour et merci de nous faire partager ton montage, comment commence l’histoire de ton pignon fixe ?
Déjà en possession d’un vélo en rétropédalage, que j’apprécie beaucoup par ailleurs, j’ai eu envie d’essayé le fixie. Pour tester le pilotage et surtout pour le look. Comme tout le monde je voulais une monture unique et en cherchant des photos de pignon fixe sur le net je suis tombé sur ça : Image étonnante trouvée sur le net

Cela t’as donné l’idée de départ de ta transformation du vélo ?
Oui, je me suis dit pourquoi pas ! J’ai donc cherché un vieux cadre en bon état général que j’ai réussis à dénicher dans une brocante pour la modique somme de 8 euros. J’ai commencé par dépouiller l’ensemble du cadre, viré le pédalier à clavette et mettre de côté les pièces que je souhaitais conservé : potence et cintre.

Tu as réalisé toi même le système de freinage à disque sur le pédalier ?
Oui, pour cela j’ai dessiné une pièce sur Autocad que j’ai ensuite fais faire en aluminium. Je l’ai ensuite soudé sur la pédale gauche que j’avais déjà en ma possession. Quelques rondelles ont été nécessaires pour rattraper l’équerrage du disque par rapport à l’axe, petit coup de peinture et la première étape était franchie. Ce fut la plus délicate et la plus longue.

C’est génial !
En rajoutant ce support de disque, il a fallu que je trouve un axe de pédalier plus long pour que le disque ne touche pas au cadre. Ce qui à eu pour effet d’éloigner la couronne par la même occasion. Une fois que le disque était fixé, j’ai put m’attaquer à la fixation de l’étrier. C’est un étrier de pocket bike à câble que j’avais déjà en ma possession. Avec l’aide d’un ami nous avons soudé la fixation de celui-ci sur le cadre. Après quelques réglages le tour était joué. S’en est suivi le meulage de tous les passes câbles et autres qui ne serviraient plus. Après de multiples petits soucis, j’ai enfin pu m’attaquer à remonter l’ensemble de ces pièces que j’avais récupéré ou acheté pendant plus de 6 mois.

Le résultat est superbe, bravo !
Merci, n’ayant jamais essayé le fixie auparavant, je dois avouer que ce n’est pas très évident dès les premiers tours de roues. Après quelques réglages, j’ai enfin put apprécier l’utilité du frein. Je dois bien l’avouer, ce système ne permet pas d’arrêter totalement le vélo, mais cela aide sérieusement à ralentir. Peut être qu’avec un étrier plus puissant et hydraulique cela serait possible. Mais comme je voulais faire ce prototype pour m’amuser, je n’ai pas voulu me lancer dans de tels frais financier.

Encore bravo vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

15 Responses

  1. la réalisation est bien faite, mais au final en fait t’as deux freins arrières, le PF et le disque…

  2. Génial ! Chapeau pour le montage !

  3. Super idée, vélo sobre et très classe !!!

  4. Le disque n’est pas vraiment un frein arrière, il freine le pédalier et non pas la roue, donc il est complètement indépendant et je ne crois pas qu’il fasse doublon avec le pf au contraire! Sinon effectivement c’est super bien fait!

  5. J’ai également adapté un frein à disque au pédalier de mon fixie mais en partant d’une manivelle standard ce qui m’a permis de ne pas devoir allonger l’axe du pédalier. (L’idée m’est venue avec la même photo du net !)
    C’est un frein à disque hydraulique qui permet également de bien ralentir mais pas de bloquer une roue.
    J’ai envoyé des photos pour les publier.
    Belle réalisation

  6. Mais si ton pédalier est bloqué c’est ta roue arrière qui freine

  7. Pignon fixe, chaine et pédalier sont sur une même chaîne cinématique indissociable, donc effectivement le système en lui même freine la roue arrière.
    Donc pour le freinage du vélo, soit via ce frein, soit en skid (plus efficace au final).

    Bravo en tout cas pour le montage et la petite prouesse technique, très sympa.

  8. @Mattcam (en réponse déjà à lolorider69)

    Un peu mon n’veu que le disque fait doublon avec ton pignon !

    Si l’on prend
    frein avant (FB) = freinage sur la roue avant
    frein arrière (RB) = freinage sur la roue arrière

    Alors, ce qui est certain, c’est que ton disque n’est pas un FB.

    Seulement, tu es monté en pignon fixe, alors tout de suite, grossièrement,
    pédalier = roue arrière
    Et donc par extension,
    freinage sur pédalier = freinage sur la roue arrière

    Donc, en conséquence, ton freinage à disque, en agissant sur ton pédalier, agit sur ta roue arrière.
    Ainsi
    frein à disque = RB

    Sans surprise, tes disque et pignon font doublon.

    Après, mise à part le fait que la réalisation est extrêmement bien faite – réussir à garder une bonne ligne de chaîne et à aligner le disque avec son étrier, chapeau l’artiste ! -, elle m’a l’air bien inutile et malheureusement, elle tire l’esthétisme vers le bas (même si cela reste une pure question subjective).

    On ne m’enlèvera pas à l’idée qu’en fixe, la solution la plus simple est encore de rouler brakeless ; tout dépend de se que l’on recherche, sensation ou sécurité.

  9. Et si la chaine casse, paf le chien!
    Il n’y a bien qu’un frein, la chaine.

  10. Bonjour à tous, je vois que mon montage fait débat.
    Pour répondre aux pragmatiques à la recherche de l’efficacité, effectivement que ce système de freins peut être considérer comme doublon. Pas vraiment en réalité car ce sont deux moyen différents de freiner, soit mécaniquement soit « physiquement » avec les jambes.

    Mais comme je l’ai expliqué, ce n’est qu’une aides au freinage (comme lorsque l’on veut ralentir progressivement sans se chauffer trop les cuisses) comme le dit François (ci-dessous)
    Mise à part toutes ces explications pour essayer de convaincre les puristes, j’ai tout simplement réalisé se montage pour me lancer un défi technique et pour avoir un fixie unique.

    Et je suis ravis que cela vous fasse réagir, Vous pouvez également aller voir le poste dans la rubrique pas à pas : http://fixie-singlespeed.com/communaute/index.php?topic=7503.0

  11. salut françois, Je serais ravis de voir te montage.
    Poste les photos à la suite de mon poste :http://fixie-singlespeed.com/communaute/index.php?topic=7503.0

  12. @Nico @Tinmar @cesar @RaoulQuiDesoule : Effectivement je ne sais pas ce qui m’a pris quand j’ai écris ça ce matin, je ne devais les être vraiment réveillé, mais ce que j’ai écris est complètement absurde!

  13. Superbe!!!! (un peu dommage les rondelles sur le plateau, sont elles provisoires dans l’attente d’entretoises?) mais alors quelle belle réalisation technique et esthétique !!! Bravo

  14. je suis actuellement en cours de realisation pour ce montage. Je pars d’une manivelle standart
    que j’usine au tour.. J’ai deja fait ce genre de montage pour des roues libres a la place du plateau
    quand je roulais en VTT trial. Pour ceux que cela intéresse je peux vous donner ma maniére de proceder a condition de posseder un tour a metaux ou de connaitre un tourneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J’écris et publie presque tous les jours des articles afin d’offrir aux internautes un maximum d’informations sur ces sujets.

UA-23922483-1