Réalisation d’un vélo 100% Made in France par Cycles Victoire

Article publié le 26 juillet 2014 par rubrique News et 35090 visites depuis le 01/01/2015

Les Cycles Victoire présentent un vélo 100% Made in France pour l’exposition temporaire «Le cycle à Saint-Etienne, un siècle de savoir-faire».

Cette exposition aura lieu du 28 juin au 5 janvier 2015 au Musée d’Art et d’Industrie de Saint Etienne. Plus de 70 vélos, des affiches originales, des catalogues, et autres publicités sont exposés et constituent un « salon des fabricants », qui permettent de retracer l’histoire de l’industrie du cycle française et de comprendre les stratégies mises en place par les entreprises. A cette occasion, les Cycles Victoire ont été sollicités par le Musée pour réaliser un vélo 100% français. Il est l’élément final de l’exposition et reflète le savoir-faire actuel de l’industrie du cycle en France. Le cadre, la fourche et la potence, tous en acier soudo-brasé, ainsi que les moyeux, le pignon et les freins en aluminium sont entièrement conçus et fabriqués par les Cycles Victoire. Pour le reste des composants, ils ont été rejoints par des fabricants français partenaires. Ainsi Time (pédales, tige de selle et guidon), Corima (jantes), Sapim (rayons), FMB (boyaux), Gilles Berthoud (selle et guidoline), Cycling Ceramic (roulements), Transfil (câbles et gaines), Spécialités TA (plateau) et Mythic Carbon (pédalier) équipent le vélo. Ce dernier est prévu pour une pratique cyclo-cross à pignon fixe. La production ayant été majoritairement délocalisée en Asie au cours des vingt dernières années, de nombreux composants ne sont plus fabriqués en France, dont les transmissions.

Le vélo est entièrement assemblé avec des produits fabriqués en France, à l’exception des roulements de direction qui proviennent de Taiwan et des écrous de rayons qui proviennent de Belgique. L’ensemble des pièces ont été réalisées par les Cycles Victoire ou fournies par les partenaires à l’exception des leviers de freins. Ceux-ci sont des MAFAC, marque emblématique de l’industrie du cycle française de 1947 au début des années 80, basée à Clermont-Ferrand. Il n’existe à l’heure actuelle pas de leviers de freins français, ce choix nous a donc permis de respecter notre cahier des charges. Ce fut aussi l’occasion de rendre hommage à la Manufacture Arvernoise de Freins et Accessoires pour Cycles, qui reste à ce jour la plus grosse entreprise de cycle Auvergnate.

Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

7 Responses

  1. Bravo pour l’initiative de ce vélo à 99% made in France.
    Désolé pour les critiques suivantes :
    Mais en levier de freins, il n’y avait pas moyen de le concevoir conjointement avec BERINGER, spécialiste du freinage haut de gamme ?
    Concernant les écrous de rayons, la société Française MACH1 ?
    Pourquoi ne pas avoir jouer la carte de l’innovation Française avec les selles Proust ?
    La démarche est honorable.

  2. Joli.

    Y a plus qu’à trouver un fabricant FR de vitesses dans le moyeu pour remplacer l’Alfine, et ça sera très bien pour la ville et la balade le week-end 🙂

  3. MACH1 c’est de la merde!

  4. Quand on critique, on justifie sinon c’est facile.
    J’ai des simples jantes OMEGA de Mach1 avec rayons Sapim pour mon pignon Fixe, jusqu’ici je n’ai pas à me plaindre, elles font bien le job.

  5. Je suis d accord avec Daniel, et j ajouterais que ceux qui ont la critique trop facile ( » c est de la daube » ou  »c est de la m…e ») sont très souvent incapables de produire l équivalent… Un peu de respect pour les employés qui aiment leur métier et qui n aimeraient pas entendre ce genre de phrase débile

  6. Beau projet et belle initiative !

    Je tente également de promouvoir notre savoir faire actuel dans le secteur du VTT / Mountainbike via la plateforme http://cocoricosport.wordpress.com/

    A suivre …

  7. En résumé , il n’y a que le cadre made in France ; les parties plus techniques étant étrangères; vous avez la franchise de le dire c’est honorable. Mais un peu déçu tout de même, j’aurais aimé plus de français!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1