Pignon fixe rétro vintage Super Vitus d’un internaute

Article publié le 19 mai 2014 par rubrique Galerie, Velo du mois et 97140 visites depuis le 01/01/2015

Notre internaute du jour nous présente son vélo de type pignon fixe, sur la base d’un vélo de course Super Vitus des années 70.

Bonjour Nicolas, comment commence l’histoire de ton fixie ?
J’habite à Paris et j’en avais assez de prendre le métro. Le Vélib’ c’est pratique, mais bon j’avais envie de mon propre vélo. J’ai découvert les belles lignes et la classe d’un fixie qui m’a motivé pour en acheter un tout fait pour au final me dire que ce serait quand même plus fun de le monter moi-même, surtout que j’avais un peu de temps. Alors je m’y suis mis.

Ok, où as-tu trouvé la base de ton montage ?
J’ai d’abord passé des heures sur des sites, des blogs, à lire des articles, des astuces, des conseils. Pour optimiser mon budget, j’ai parcouru tous les sites de boutiques en ligne et fait des comparatifs. Côté look, je me suis inspiré à droite à gauche et surtout grâce à Pinterest. Je voulais quelque chose d’un peu rétro dans les couleurs, mais avec un look sobre et moderne. Ensuite, après des heures de recherches, j’ai trouvé sur LeBonCoin un cadre en Super Vitus des années 70. Une super rencontre avec le gars qui me l’a vendu. Une chance, il était déjà décapé et prêt à être repeint.

Pas trop de galère de montage ?
Si, j’ai d’abord galéré à fond sur le boitier de pédalier qui était en pas français. J’ai dû le faire tarauder, tout en évitant mon vélociste pas sympa d’à côté qui voulait m’arnaquer, je suis allé aux Petits Vélos de Maurice, un atelier vélo dans le 11e super agréable.

Et pour la suite ?
Après avoir réglé ce petit souci, tout est allé très vite. J’ai acheté le reste en ligne. Les roues attendaient tranquillement d’être montées dans mon salon. Oui, parce que la particularité de mon fixie c’est que je l’ai monté à 100% chez moi, dans mon salon ! J’ai d’abord repeint le cadre à la bombe MTN sur mon balcon, au 5e étage ! Puis j’ai aligné toutes les pièces avant de les monter. Finalement, grâce à mes insomnies sur le net, j’étais devenu incollable sur l’anatomie d’un vélo et je savais déjà monter les pièces.

Tu es satisfait du résultat ?
Un vélo 100% home made dont je suis très fier en effet. Dans la rue, je reçois pas mal de compliments. Ça peut paraître anodin, mais fabriquer de A à Z son vélo c’est vraiment une belle fierté.
Depuis, je goûte aux joies du pignon fixe. On a l’impression de ne faire qu’un avec son vélo !

Merci Nicolas et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

10 Responses

  1. Salut Nicolas,
    Félicitation, il est magnifique !
    Tu pourrais me donner le site sur lequel tu as acheté tes roues.

  2. Belle réalisation 😉

  3. Superbe, magnifique fixie. Juste 2 (petites) choses: les rails de la selle auraient été mieux en chrome (d’ailleurs n’est elle pas un peu trop reculé?), et ta potence je la trouve trop contemporaine, j’en aurais vu une plus droite. Mais ce n’est qu’une histoire de gout. Sinon sympa les moyeux bleuté. Simple et discret, c’est une petite note qui plait à l’oeil. BRAVO

  4. Salut,
    Les cale pieds sans sangle en fixie c’est pas un peu sport ??
    Perso j’ai cassé une sangle la semaine passé et j’peux dire que c’est vmt pas évident…
    Mais j’suis en brake less aussi….

  5. Salut à tous,
    Merci pour vos commentaires.
    @BenTen, tu les trouveras sur nolobi.com.
    @Tibo, au départ je les voulais chromés oui, mais j’ai trouvé une belle promo sur ce modèle. Finalement ça me plait bien les rails noirs, assortis au cadre. Quant à la potence j’aime bien le coté moins agressif que certaines potences plongeantes.
    @simon, ça tient bien les pieds, surtout que je suis plus souvent avec mon frein avant. Je ne freine pas trop sportif 😉

  6. Tu as carrément raison d’utiliser ton frein avant!
    Sur Paris le fixe c’est la roulette russe. Entre les bus, les travaux, les taxis qui se croient dans le film de Luc Besson, les vélibs qui roulent occasionnellement, et, il faut le reconnaitre, font souvent n’importe quoi, les touristes qui traversent sans regarder, les petites vielles avec leurs chien et les enfants… un frein ça évite les rencontres… violentes.
    Perso j’ai opté pour le singlespeed: les routes sont souvent défoncé et je passe souvent par les pavés défoncés de Bastille ou Austerlitz et ça permet de lever les fesses 😉
    Encore bravo pour ton vélo, c’est vrai qu’il est vraiment superbe. À un de ces jours sur Paris qui sait!

  7. Salut Nicolas,

    Je voulais savoir comment tu as monté ton frein avant qui a l’air assez récent sur ta fourche des années 70 ? As-tu dû faire un montage particulier sur la fourche comme un reperçage du trou pour laisser la place à l’embout fileté du frein se visser dans la fourche ? Est-ce que ton frein était directement compatible avec ta fourche ? As-tu changé la fourche ?

    En fait, j’ai ce problème sur mon vélo qui ai des années 70 aussi. Je n’arrive pas a monter des nouveaux frein car le diamètre du trou de la fourche est trop petit et ne permet pas de viser l’embout fileter dans cette dernière. Je ne sais pas comment monter ce type de frein sans changer de fourche ou faire un élargissement du trou…

    Merci pour votre aide 🙂

  8. Pourquoi tu n’essais pas direct d’agrandir le trou? Tu n’as pas de matos? Tu as peur de mal le faire?
    Franchement, un bon petit coup de perceuse (en douceur) en calant ta fourche dans un étau (avec un gros chiffon ou des cales en bois pour pas la marquer) et le tour est joué!

  9. Il dechire!!!

  10. @Guiz, en fait je ne crois pas que la fourche était d’origine. J’ai trouvé le cadre avec cette fourche, chromée, c’est une chance car en effet il peut y avoir des soucis à fixer un frein récent.

    Merci aux autres pour vos compliments !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1