Le fixie noir mat Joker de notre internaute du jour

Article publié le 6 janvier 2017 par rubrique Galerie et 15610 visites depuis le 01/01/2015

Christophe nous présente sa conversion en pignon fixe à l’allure agressive sur la base d’un vélo de cyclotourisme Joker de la marque C4.

Bonjour Christophe, comment commence l’histoire de ton fixie ?
Bonjour à toutes et à tous. Ce fixie est à la base un Joker de la marque italienne C4 de 1997 et j’ai toujours été en sa possession. Au départ, il était jaune, puis orange. Il m’a supporté pendant une dizaine d’année de cyclotourisme et cyclosportives jusqu’au jour où j’ai opté pour un cadre plus conventionnel et moins « kéké », un Scott Cr1. Depuis 2006, je lui cherchais une reconversion : vélo d’hiver ou de contre la montre sans véritablement faire aboutir le projet, il a donc fait office de home trainé et encombrait mon garage. C’est en surfant sur le net que je découvre la mode du pignon fixe, ces vélos dépouillés mais paradoxalement d’une esthétique folle.

Qu’as-tu fais comme transformations sur le cadre ?
Au même moment je retrouve un ami perdu de vue depuis quelques années que j’avais pour habitude d’encadrer quand il était encore adolescent. Le petit Jimmy a grandi et a toujours cette passion pour le vélo et notamment pour le matériel. Au fur et à mesure de nos échanges, il me fait part de ses talents de peintre (pas sur toile), et me propose ses services pour transformer mon Joker en bête noire. Quelques trocs plus tard, je récupère mon cadre mastiqué où il était abimé, dépourvu des plots de manettes, patte de dérailleur et avec la tige de selle Corima Ellipse fixée au reste de façon invisible, le tout en noir mat.

Le fixie noir mat Joker de notre internaute du jour

Et nos niveaux des autres composants du vélo ?
Je possédais pratiquement tous les périphériques : pédalier, pédales BMX, jeu de direction, roues, etc. Il ne me manquait plus que la selle, un combo cintre-potence que je viens de remplacer par de vieilles pièces de mon stock. Le fixie étant simple par nature, je n’ai pas eu beaucoup de bricolage à faire.

As-tu rencontré des problèmes de montage ?
Les principaux problèmes étaient la transmission. J’ai changé l’axe de la Spinergy arrière avec le moyeu adéquat en remplacement du corps de cassette pour y visser mon pignon fixe. Le cadre n’étant, contrairement à ce qu’on pourrait croire, pas un modèle piste, il a fallut que je ruse et trouve en tâtonnant un peu pour trouver la bonne combinaison plateau pignon afin d’avoir la chaîne bien tendue.

Heureux ?
A ce jour rien ne bouge, et mon Joker tout de noir vêtu est revenu de parmi les morts pour me permettre d’aller chercher les croissants le dimanche matin si le temps le permet. Car pour moi, pas de fixie si la chaussée est humide.

Merci et vous aussi partagez votre vélo avec nous. N’oubliez pas non plus, qu’il existe quelques lois afin que votre vélo soit autorisé à circuler, elles sont disponible ici

Le fixie noir mat Joker de notre internaute du jour

Le fixie noir mat Joker de notre internaute du jour

Le fixie noir mat Joker de notre internaute du jour

Le fixie noir mat Joker de notre internaute du jour

Le fixie noir mat Joker de notre internaute du jour

Tags : , , , , , , ,

One Response

  1. Salut, pour commencer joli boulot ! J’ai également une paire de Spinergy et je souhaite la mettre en pignon fixe. Peux tu détailler ton travail réalisé sur ta roue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-23922483-1