L’équipement complet du « Messager » ou coursier à vélo

Article publié le 17 novembre 2015 par rubrique Matos et 149970 visites depuis le 01/01/2015

Dans toutes les grandes villes comme Paris, Londres, New York, Berlin il y a des coursiers en fixie ou singlespeed, découvrez l’équipement type.

Rouler dans une grande ville à toute vitesse mérite le respect, surtout quand il y a le chrono qui tourne et qui vous met la pression. Alors vous vous devez d’avoir un bon équipent ainsi que votre vélo pour vous accompagner dans cette mission. Pour rappel, les coursiers à vélo sont arrivés dans nos grandes villes dans les années 70 et retrouvez cette ambiance dans le film Premium Rush.

Le sac pour transporter les lettres et les colis
Le sac du coursier se doit d’avoir une grande capacité en termes de volume puisqu’il doit pouvoir accueillir de grosses enveloppes. Il doit aussi préserver son contenu des coups et des intempéries, donc être étanche. Il sera soit en bandoulière, soit sur le dos. Retrouvez tous les sacs ici.

sac a dos coursier

Le casque pour plus de sécurité
Eh oui, le casque est obligatoire, surtout quand vous roulez en milieu urbain à côté des voitures. Vous aurez le choix entre un casque style cyclotourisme, léger et aéré, ou alors un casque style street en forme de bol. A cela vous ajouterez souvent une casquette très fine à l’intérieur si votre casque n’a pas de visière. Retrouvez tous les casques ici.

casque coursier

L’antivol pratique et efficace
Le coursier a besoin d’un antivol léger, robuste et rapide à fixer. Ce sera en majorité un antivol en U fixé à la ceinture, ce qui est très pratique lors de ses arrêts fréquents. Tous les antivols ici.

antivol u coursier

Le support smartphone pour se guider
Afin de trouver le chemin le plus rapide et souvent au détriment des sens interdits, il est bon d’avoir un support à smartphone afin de fixer celui-ci sur le cintre du vélo. Tous les supports de smartphone ici.

porte-telephone-universel-velo

Le garde boue simple et minimaliste
Qu’il pleuve ou pas il faut circuler alors afin d’éviter les éclaboussures d’eau sur le sac, un bon garde boue sera toujours à disposition sous la selle ou dans le sac. Ils sont ici.

fendor-bendor-garde-boue-pliable-wit-industries-3

Tags : , , , , , , ,

8 Responses

  1. Vous préconisez le port du casque (qui contrairement à ce que vous dites N’EST PAS OBLIGATOIRE en France, et tant mieux !), et simultanément vous conseillez aux lecteurs de porter un U en acier à la ceinture; réalisez-vous le danger que celui-ci représente en cas de chute ?!?!

  2. Désolé mais pour avoie eu plusieurs accident le casque est non négociable de mon point de vu. 80% des accidents mortels à vélo sont des traumatismes crâniens. Et pour le U c’est une question de point de vue 🙂

  3. N’EST PAS OBLIGATOIRE en France, et tant mieux !

    OMG ce qu’on est obligé de lire …

    Le casque m’a sauvé la vie.

  4. Il y autant de piétons qui succombent d’un trauma crânien. Doit on préconiser le port du casque pour les piétons? ^^

  5. Le port du U à la ceinture est une pratique dangereuse qui occasionne des lésions de la colonne vertébrale en cas d’accident.

    Le casque est conseillé mais aucunement obligatoire sur la route en France – excepté pour les enfants de moins de 12 ans -, ce serait bien de corriger l’article à ce propos. De plus, la plupart des casques sont inefficaces pour des chocs à des vitesses supérieures à 20 km/h. Ce qui pour un coursier à vélo est une vitesse très vite dépassées. Même si effectivement 80% des accidents mortels à vélo sont provoqués par des traumatismes crâniens ça ne veut pas dire que 80% de ces morts sont occasionnées sur des têtes de cyclistes nues.

    Une étude Anglaise a montré que les automobilistes font moins attention à un cycliste qui porte un casque – en Angleterre le port du casque est obligatoire – et qu’ ils sont plus enclin à les frôler. Dans les pays où le casque est devenu obligatoire les chiffres de l’accidentologie des cyclistes ont peu varié. Ça démontre que le problème n’est pas là.

    A vélo il est illusoire et dangereux de croire qu’une coque en plastique doublée de mousse puisse protéger de véhicules de plus d’une tonne se déplaçant à des vitesses anormalement élevées en milieu urbain. C’est aussi dangereux de croire qu’une piste cyclable protège contre les automobilistes.

    Tout ça est un problème lié au respect des plus ‘faibles’ par les plus forts. Tant que la route sera un espace de conflits et d’expression de l’agressivité on pourra mettre toutes les protections sur la tête qu’on veut ça ne changera rien.

  6. Je constate que mon post a déclenché un débat intéressant… Cher Stéphane je n’ai rien contre le casque, et j’en porte un moi-même sur CERTAINES sorties (VTT, cyclocross et sorties route avec forts pourcentages) pour me prémunir en cas de chute « personnelle ». Mais comme l’expriment fort pertinemment LoLorider et Barbusse, le casque ne résout pas tout. Et surtout, ne produisons pas de fausses vérités à partir des statistiques :
    1) Si 80% des accidents mortels à vélo sont dus à des traumatismes crâniens (c’est normal, on ne meurt pas a priori d’une fracture de la clavicule), quelle en est la part impliquant des cyclistes casqués/non casqués ?
    2) Quel est le pourcentage d’accidents à vélo avec choc à la tête, comparé à celui de blessures aux mains, pieds, genoux, hanches et clavicule ? (de mon point de vue, à ce titre, les deux premiers équipements de sécurité à vélo sont les gants et les lacets de la chaussure droite non ballants).

    Ceci dit, merci pour ton blog et ta contribution à la promotion de la pratique du pignon fixe, même si j’imagine que l’équilibre entre la libre expression et la nécessité de flatter les commerçants (dont les fabricants et les vendeurs de casques) ne doit pas être un exercice facile.

  7. Bravo à Dan de Rosilles, + 1

    Bizarre que le Stéphane ait un avis aussi mauvaisement tranché avec un manque abyssale de pertinence. Pourtant il y a de la documentation abondante sur le net démontrant la bêtise de cette interrogation.
    Que le casque soit à votre compte une règle, ok, mais vous voilà grotesque à l’imposer par une fausse affirmation.
    Allons dans le burlesque :
    Vous êtes partisan à forcer les gens à mettre un casque ? pourquoi vous ne mettez pas un casque de moto tant qu’à faire pour avoir une réelle efficacité ? faudrait peut être penser à rendre obligatoire un blouson avec protections, voir même un airbag, les gants, les chaussures répondant à des normes..remarque rendre obligatoire des clignotants sur le vélo avec des dispositifs feux stop. Un contrôle technique pour vélo pour la sécurité ? mais oui !

    A part, merci de votre contribution à la promotion de la pratique du pignon fixe.

  8. Bonjour, tu es libre de pensez ce que tu veux, je dis juste que le casque peut te sauver la vie comme ce fut mon cas à deux reprises. Maintenant je ne te souhaite pas de te manger une voiture ou un piéton et d’avoir ton crane qui rebondit par terre sans casque 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J’écris et publie presque tous les jours des articles afin d’offrir aux internautes un maximum d’informations sur ces sujets.

UA-23922483-1